Celui que Nicolas Sarkozy veut comme prochain secrétaire général de l’Elysée (s’il est élu en 2017)

Publié à 11h52, le 30 avril 2015 , Modifié à 11h52, le 30 avril 2015

Celui que Nicolas Sarkozy veut comme prochain secrétaire général de l’Elysée (s’il est élu en 2017)
Nicolas Sarkozy et Sébastien Proto. © LIONEL BONAVENTURE / POOL / AFP

CASTING - Son nom ne vous dit peut-être rien mais retenez-le. Au cas où. Au cas où Nicolas Sarkozy remporte la primaire UMP de 2016 puis dans la foulée la présidentielle de 2017. Car si le président de l’UMP retrouve l’Elysée, il a déjà adoubé son futur secrétaire général au Palais : Sébastien Proto.

C’est ce que l’ancien chef de l’Etat confie au Parisien magazine de ce 30 avril :

Mon secrétaire général pour l’Elysée, c’est Proto.

Qui se cache derrière cet énarque de 37 ans (même promo qu’Emmanuel Macron), passé par la banque Rothschild (comme Emmanuel Macron) et qui fut le colocataire de Gaspard Gantzer, le conseiller com’ à l’Elysée de François Hollande ?

Pilier discret des campagnes présidentielles de 2007 et 2012, Sébastien Proto fait partie de la garde rapprochée de Nicolas Sarkozy pour préparer 2017, "l’alimentant en notes", écrit l’hebdomadaire dans une enquête sur les "stratèges de l’ombre" de l’ancien président. Il faisait également partie de la fine équipe chargée de préparer, avec quelques happy few, le retour dans l’arène politique de leur champion.

Fils d’employés de la SNCF, rappelle Le Parisien magazine, Sébastien Proto a un CV bien rempli. Déjà pressenti pour devenir secrétaire général adjoint de l’Elysée si Nicolas Sarkozy avait été réélu en 2012, cet amateur de boxe thaï avait été l’un des artisans de la réforme des retraites de 2010 comme directeur de cabinet d’Eric Woerth au Budget puis au ministère du Travail avant d’épauler Valérie Pécresse à Bercy.

Du rab sur le Lab

PlusPlus