Chantal Jouanno (UDI) sur le FN : "En 1933 on disait 'les nazis, c’est pas grave, ils vont échouer'"

Publié à 15h00, le 11 décembre 2015 , Modifié à 15h43, le 11 décembre 2015

Chantal Jouanno (UDI) sur le FN : "En 1933 on disait 'les nazis, c’est pas grave, ils vont échouer'"
© THOMAS SAMSON / AFP
Image Aurélie Marcireau


À quelques heures de la fin de la campagne officielle pour le deuxième tour des régionales, le climat est tendu. Dans plusieurs régions, le FN pourrait emporter la mise. Numéro 2 sur la liste LR/UDI/MoDem en Île-de-France, la sénatrice Chantal Jouanno réaffirme son attachement au front républicain. Pour cette membre de l'UDI , contrairement à Nicolas Sarkozy, le FN n'est pas un parti républicain. 

Invitée le 11 décembre sur Public Sénat et Sud Radio, elle déclare :



C’est dimanche qu’on vote et que les personnes ne doivent surtout pas penser 'après tout, on va essayer'. Certains disent 'après tout, ils verront bien qu’ils sont incapables de gérer des régions, qu’ils sont incapables de prendre de bonnes décisions'.

Je veux juste rappeler qu’en 1933 on disait ça. En 1933 on disait 'les nazis, c’est pas grave, vous verrez, ils ne vont pas rester longtemps et ils vont échouer'. Et ça a mené à la Deuxième Guerre mondiale. Franchement, je n’ai pas du tout envie d’essayer.

Selon Chantal Jouanno, le FN n'est pas un parti républicain. "J’ai toujours prôné le front républicain contre ce parti, contre ses élus. Et oui, en l’occurrence, le front républicain, chez nous ça a un sens", ajoute-t-elle.

La vidéo, c'est ici :  






[BONUS TRACK] Je ne suis pas Benzema

Le président de la Fédération français de football, Noël Le Graët, a expliqué jeudi que Karim Benzema n'était, pour l'instant, plus sélectionnable en équipe de France du fait de sa mise en examen dans le cadre de l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena

Chantal Jouanno, ancienne ministre des Sports, est plutôt d'accord avec cette décision. Pour l'expliquer, elle prend un exemple pour le moins singulier. Elle dit : 

Il a mis en cause un collègue de son équipe. Si j’avais fait une vidéo douteuse sur un collègue de mon parti politique, je ne suis pas sûre qu’on m’ait désignée comme tête de liste quelque part. 

Un argument pour le moins étonnant, Karim Benzema n'étant pas suspecté d'avoir fait une sextape de Mathieu Valbuena... L'attaquant du Real Madrid a été mis en examen pour "complicité de tentative de chantage" et "participation à une association de malfaiteurs".

Du rab sur le Lab

PlusPlus