Christian Estrosi soutient le bijoutier de Nice qui a tué un braqueur, "la première victime dans cette affaire"

Publié à 22h01, le 13 septembre 2013 , Modifié à 22h05, le 13 septembre 2013

Christian Estrosi soutient le bijoutier de Nice qui a tué un braqueur, "la première victime dans cette affaire"
(MaxPPP)

Outre les 600.000 personnes qui le soutiennent sur Facebook, le bijoutier de Nice mis en examen pour homicide volontaire après avoir abattu un braqueur mercredi peut aussi compter sur le maire UMP de la ville, Christian Estrosi.

"Pour moi, la première victime dans cette affaire, c'est le bijoutier", un homme qui a "agi comme un désespéré",estime l'ancien ministre sur BFMTV ce vendredi 13 septembre :

Je tiens à lui renouveler tout mon soutien moral ainsi qu'à toute sa famille.

Et Christian Estrosi de se réjouir que le commerçant soit assigné à résidence et non pas en prison : "Le procureur de la République a requis des décisions qui ont été suivi par les magistrats qui lui permettent d'avoir regagné sa famille".

Un "signe d'apaisement important" estime le député-maire, invité de la chaîne d'info en continu après avoir assisté à un meeting de François Fillon.

Du rab sur le Lab

PlusPlus