Combien ça coûte d'assister à une conférence de Nicolas Sarkozy ?

Publié à 09h55, le 12 avril 2013 , Modifié à 13h41, le 12 avril 2013

Combien ça coûte d'assister à une conférence de Nicolas Sarkozy ?
A Bruxelles, le 12 avril 2013 (photos Reuters)
Image Antoine Bayet

Par

BILLETERIE - Nicolas Sarkozy, on le sait, n'est pas un conférencier bénévole.

Depuis son départ de l'Elysée, l'ancien chef de l'Etat multiplie les participations à des événements organisés par de grandes entreprises ou de grandes organisations. 

Ses premiers cachets de conférencier ont même été estimés à 250.000 euros- un chiffre bien supérieur aux cachets d'un Bill Clinton, par exemple - dans le cadre d'interventions fermées. 

En gros, une entreprise se paye un Sarko show, et en fait bénéficier, gratuitement, ses salariés, ses clients, ses prestataires, ... .

Personne ne peut acheter librement son billet de spectacle, et, par conséquent, assister à une conférence de l'ancien président n'avait donc, littéralement, pas de prix.

La conférence que Nicolas Sarkozy donnera, jeudi 25 avril, à Montréal, repérée par le HuffingtonPost Quebec, marque une rupture avec cette pratique.

En effet, cette fois, tout un chacun peut se payer sa place,via une billeterie accessible sur internet. Bien sûr, un tarif préférentiel existe, destiné aux "membres" de l'organisation invitante.

Mais tout québécois intéressé à l'idée d'écouter deux heures de conférence de Nicolas Sarkozy peut également s'acheter sa place.

Voici les tarifs:



De 325 à 795 dollars canadiens, soit de 245 à 600 euros, tarif hors taxe, précise bien le site internet de la conférence.

Pour ce prix là, vous pouvez vous payer de trois concerts de Leonard Cohen, facile, voire, avec un peu de chance, vous auriez pu trouver un ticket d'occasion pour PSG-Barça au Parc des princes.

Edit 12 avril 2013, 13h30 :

Pour la visite de l'ancien président français, le 25 avril prochain, les Québecois ont fait les choses en grand. La société organisatrice de l'évenement, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, a décidé de publier sur son site internet le CV de Nicolas Sarkozy. Sauf que...

Comme le révèle Le Nouvel Observateur, le curriculum vitae présenté de l'ancien président ne correspond pas tout à fait à la réalité. Ainsi, le document affirme que Nicolas Sarkozy "a terminé avec distinction ses études [...] à Sciences-Po Paris.

Or, Nicolas Sarkozy n'a jamais été diplômé de Sciences-Po. Une simple recherche dans l'annuaire des anciens élèves suffit à s'en convaincre. L'ancien président estimait même, en février 2012, que les étudiants de cette école étaient "anormaux"

Voir le document original ici

Du rab sur le Lab

PlusPlus