Des eurodéputés rassemblés contre le projet d’interdiction de l’IVG en Pologne

Publié à 13h50, le 05 octobre 2016 , Modifié à 16h22, le 05 octobre 2016

Des eurodéputés rassemblés contre le projet d’interdiction de l’IVG en Pologne
Jean-Luc Mélenchon et une quarantaine d'eurodéputés ont manifesté contre le projet d’interdiction de l’avortement en Pologne. © Capture d'écran Twitter
Image Victor Dhollande-Monnier

Victor Dhollande-Monnier

SOLIDARITÉ - Ils étaient plusieurs centaines dimanche 2 octobre à Paris pour protester contre le projet d’interdiction de l’avortement en Pologne. Nouvelle mobilisation, mercredi 5 octobre devant le Parlement européen de Strasbourg. Pancartes en main, une quarantaine d’eurodéputés dont Jean-Luc Mélenchon, Karima Delli, Yannick Jadot ou encore Marielle de Sarnez a protesté contre ce projet de loi.

Eurodéputée Europe Ecologie-Les Verts, Karima Delli était présente devant le Parlement, par "solidarité avec les Polonaises". Contactée par Le Lab, elle s’inquiète du "recul du droit des femmes en Europe" :

"

On observe en Europe un recul du droit des femmes et notamment celui de disposer librement de leur corps. L’Europe ne peut pas le tolérer.

"

En Pologne, où la législation sur l'avortement compte déjà parmi les plus restrictives d'Europe, le Parlement examine une proposition d'initiative citoyenne visant à interdire l'avortement à une exception près, lorsque la vie de la femme enceinte est en danger immédiat. Le projet prévoit jusqu'à 5 ans de prison pour les médecins pratiquant l'IVG et pour les femmes y ayant recours, tout en autorisant le juge à renoncer à punir ces dernières.

"Indignée" par ce projet de loi, Karima Delli propose "d’inscrire le droit à l’avortement dans la charte des droits fondamentaux de l’Union Européenne".

Du rab sur le Lab

PlusPlus