Edouard Philippe précise qu'il a lu "tous" les discours de politique générale depuis 1959

Publié à 11h12, le 04 juillet 2017 , Modifié à 15h16, le 04 juillet 2017

Edouard Philippe précise qu'il a lu "tous" les discours de politique générale depuis 1959
Edouard Philippe. © AFP
Image Sébastien Tronche


TOUS SAUF CRESSON – Edouard Philippe l’assure : non, l’intervention d’Emmanuel Macron devant le Congrès lundi n’éclipse aucunement son discours de politique générale, ce mardi 4 juillet, devant l’Assemblée nationale. Un discours dans lequel il va détailler les coupes budgétaires et donner le détail des réformes allant dans le sens du cap fixé par le président de la République.

Pour son grand oral, Edouard Philippe a minutieusement préparé son allocution. Comme le révèle Europe 1 ce mardi, le chef du gouvernement et son équipe ont regardé l’ensemble des déclarations de politique générale depuis 1959 et le discours de Michel Debré. Tous ? Non. Un discours fait exception et n’a pas retenu l’attention de l’équipée de Matignon : celui d’Edith Cresson. "Le seul qu’ils ont oublié de relire", selon Europe 1. Sym-pa.

Première et unique femme à avoir occupé la fonction de Première ministre, Edith Cresson a livré son discours de politique générale le 22 mai 1991, après sa nomination à Matignon par François Mitterrand. Un discours que vous pouvez – ainsi qu’Edouard Philippe – retrouver sur le site des archives du gouvernement.



[Edit 15h12]

Lors de son discours de politique générale, prononcé à l’Assemblée ce mardi à 15h, Edouard Philippe a précisé qu'il avait relu "tous les discours" de ses prédécesseurs, de Michel Debré en 1959 à Bernard Cazeneuve. Il assure donc avoir relu aussi celui d'Edith Cresson.



A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

Edouard Philippe ironise sur sa relation avec "ce castrateur" Emmanuel Macron : "J’ai la boule au ventre tous les matins"

Du rab sur le Lab

PlusPlus