Jean-Marc Ayrault : Et Marine Le Pen reprit la boule puante ...

Publié à 17h20, le 15 mai 2012 , Modifié à 17h30, le 15 mai 2012

Jean-Marc Ayrault : Et Marine Le Pen reprit la boule puante ...
Marine Le Pen, lors du premier tour des élections présidentielles (photo Reuters)

La nomination de Jean-Marc Ayrault à Matignon est "la première grosse erreur" de François Hollande : c'est Marine Le Pen qui l'affirme, ce mardi 15 mai, sur BFM-TV, saisissant au vol la "boule puante" lancée, depuis mai, contre l'ancien député maire de Nantes.

  1. "Jean-Marc Ayrault ne correspond pas aux engagements qui avaient été pris par François Hollande"

    "François Hollande avait évoqué le fait qu'il ne s'entourerait pas de gens qui avaient été condamnés, il n'avait pas mis d'autres conditions à cela [...].
    Jean-Marc Ayrault, compte-tenu de la condamnation qui a été la sienne il y a plusieurs années, ne correspond pas aux engagements qui avaient été pris par François Hollande.

    Le problème n'est pas de savoir si la condamnation est grave ou pas, c'est un problème de principes."

    Invitée de BFM, Marine Le Pen, la présidente du Front National, a commenté, mardi 15 mai, la décision de François Hollande de nommer Jean-Marc Ayrault à Matignon.

    "C'est sa première grosse erreur", juge encore l'ancienne candidate à la présidentielle.

    Ca ressemble quand même grandement à une République irréprochable qui, dès les premiers jours, n'est plus si irréprochable.

Du rab sur le Lab

PlusPlus