FN haut aux régionales : c’est un peu la faute des questions au gouvernement, pour l’écologiste Denis Baupin

Publié à 07h29, le 07 décembre 2015 , Modifié à 07h30, le 07 décembre 2015

FN haut aux régionales : c’est un peu la faute des questions au gouvernement, pour l’écologiste Denis Baupin
Denis Baupin. © AFP

SAY LA FAUTE AUX #QAG - Rappelez-vous. Nous sommes le 17 novembre, soit quatre jours après les attentats du 13 novembre qui ont ensanglanté Paris et Saint-Denis. Jusqu’ici, à quelques exceptions près, l’unité nationale prévaut encore. Mais les questions au gouvernement de ce mardi vont tout faire voler en éclat. Une image désastreuse donnée par l’Assemblée nationale qui, selon l’écolo Denis Baupin, explique en partie les résultats du premier tour des élections régionales avec un FN en tête dans six régions.

Interrogé par France Info, dimanche soir, celui qui est vice-président de l’Assemblée lance :

"

Nous avons aussi une responsabilité dans le jeu politicien quand on voit qu’au lendemain des attentats, au moment des questions au gouvernement par exemple, une partie de la classe politique a préféré siffler, huer dans l’hémicycle.

"

Et de s’en prendre plus précisément à la droite et à LR :

"

L’image qui a été donnée à ce moment-là par le groupe des républicains ne peut pas inciter nos concitoyens à avoir le sentiment que les politiques sont à la hauteur de leur rôle.

"

En effet, le 17 novembre, lors d’une séance houleuse pas au niveau du contexte post-attentats, l’unité nationale a volé en éclat. Une séance que beaucoup, de droite comme de gauche, regretteront.

Du rab sur le Lab

PlusPlus