L'ex-conseiller déçu de Myriam El Khomri sort un livre : "Ils ont tué la gauche"

Publié à 11h07, le 14 août 2016 , Modifié à 11h10, le 14 août 2016

L'ex-conseiller déçu de Myriam El Khomri sort un livre : "Ils ont tué la gauche"
Pierre Jacquemain, sur le plateau de BFMTV en mars dernier © Montage Le Lab
Image Etienne Baldit


RENTRÉE LITTÉRAIRE - On ne va pas faire un inventaire complet, mais ce quinquennat aura clairement été marqué par quelques livres au contenu tonitruant et qui auront alimenté la chronique d'une gauche au pouvoir qui se fracture. Anciens ministres ou intimes de François Hollande auront ainsi balancé leurs bombinettes littéraires en cours de mandat. Et ce n'est pas fini.

Dimanche 14 août, Le JDD relève qu'un ouvrage au titre plus que direct, Ils ont tué la gauche, sera publié chez Fayard à la fin du mois. Soit pile poil pour la rentrée politique qui, à gauche comme à droite, sentira très fort la présidentielle 2017. L'auteur de ce bouquin se nomme Pierre Jacquemain. Il s'agit de l'ancienne "plume" de Myriam El Khomri, démissionnaire du cabinet de la ministre pour cause de loi Travail en février.

Dans les jours qui avaient suivi la publication de cette information, Pierre Jacquemain avait multiplié les interventions médiatiques pour dézinguer ce "texte du Medef" et accuser Manuel Valls et Matignon de l'avoir préparé en sous-main, présentant une ministre du Travail amenée à défendre un projet de loi auquel elle était totalement étrangère (ce que l'intéressée avait vigoureusement contesté).

Militant à la gauche de la gauche (il a notamment travaillé avec Clémentine Autain), Pierre Jacquemain dénonce la politique "libérale" et "très à droite" du gouvernement. La présentation de son livre sur le site de Fayard annonce donc logiquement un plaidoyer anti-Hollande et Valls :



Ils ont renoncé à faire ce pour quoi ils ont été élus : mener une politique de gauche. Peut-être parce qu’ils sont devenus de droite. Version naïve. Peut-être l’ont-ils toujours été. Version éclairée. Nos gouvernants ont cessé de faire de la politique. Ils gèrent le bien public, l’État, comme on dirige une entreprise. Il ne s’agit plus de rêver ou d’améliorer la vie des Français. L’heure est au pragmatisme, au 'laisser faire, laisser passer', au libéralisme.

Il s'agira aussi pour lui de décrire, en partant de son expérience ministérielle, "comment la technocratie a pris le pouvoir sur le et la politique". Et de dépeindre, à nouveau, une Myriam El Khomri "récitant les éléments de langage de Matignon, reléguée au rôle de figurante et condamnée – parce qu’elle le veut bien – à porter une loi qu’elle n’a ni pensée, ni rédigée. Pas même négociée".

Cité par Le JDD ce dimanche, Pierre Jacquemain explique :



C'est cette expérience désenchantée au cœur de la machine gouvernementale qui m'a donné l'envie d'écrire ce livre.

Encore un livre qui devrait faire plaisir à François Hollande, donc...





À LIRE SUR LE LAB :

> Un collaborateur de Myriam El Khomri explique pourquoi il démissionne (et charge Valls pour la loi Travail)

Quand Myriam El Khomri et son ancien conseiller déçu se répondent en stéréo par médias interposés

Du rab sur le Lab

PlusPlus