La porte-parole du Parti de Gauche menace (presque) de casser la figure d'un sénateur socialiste

Publié à 09h57, le 13 septembre 2013 , Modifié à 09h57, le 13 septembre 2013

La porte-parole du Parti de Gauche menace (presque) de casser la figure d'un sénateur socialiste
Capture tweet
Image Thibaut Pezerat

Par

TARE TA GUEULE - Grosse ambiance à prévoir à la Fête de l'Huma, qui s'ouvre ce 13 septembre à la Courneuve, en Seine-Saint-Denis. Alors que les relations entre le Parti socialiste et Jean-Luc Mélenchon ont rarement été aussi tendues (le second a par exemple été rebaptisé "abruti bipolaire" par David Assouline), la porte-parole du Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon dit tout le mal qu'elle pense d'un sénateur socialiste, Luc Carvounas, qui a prévu de se rendre au rassemblement communiste. Raquel Garrido s'inspire pour l'occasion de sa proximité avec Manuel Valls pour réinventer son nom. Dans un tweet, et à l'aide de points de suspension, la jeune femme menace sans le dire le sénateur : 





Luc Carvounas n'est en effet pas toujours tendre avec le Front de gauche. Cet été, il avait par exemple rebaptisé Jean-Luc Mélenchon "leader maximo", en référence à Fidel Castro : 

J'adore les gauchos! Leur nouveau leader maximo c'est un type qui déjà a 35 ans était sénateur et socialiste!? Qui ça? Bah...@JLMelenchon

— luccarvounas (@luccarvounas) August 18, 2013

Du rab sur le Lab

PlusPlus