L'ancien maire PS d'Hénin-Beaumont en garde à vue suite à une plainte du maire FN Steeve Briois

Publié à 20h37, le 17 novembre 2016 , Modifié à 20h37, le 17 novembre 2016

L'ancien maire PS d'Hénin-Beaumont en garde à vue suite à une plainte du maire FN Steeve Briois
Eugène Binaisse © DENIS CHARLET / AFP

La commune d'Hénin-Beaumont fait à nouveau parler d'elle mais, cette fois, le FN n'est qu'indirectement impliqué. L'ancien maire PS de la ville, dirigée aujourd'hui par Steeve Briois, a été placé en garde à vue ce jeudi 17 novembre, suite à une plainte déposée en 2014 par le vice-président frontiste, relève La Voix du Nord. En cause, des infractions supposées au code des marchés publics.

Peu après sa victoire aux municipales, Steeve Briois avait déposé deux plaintes auprès du parquet de Béthune. La première plainte concernait des marchés sur, notamment, la sécurité des bâtiments communaux. La seconde visait un marché de prestations de communication et un autre de câblage informatique, précise le quotidien local.

L'ancien maire PS Eugène Binaisse a donc été placé en garde à vue, tout comme Christian Huyghe, ancien responsable des marchés publics en mairie, le fils de Christian Huyghe ainsi que Philippe Thibaut, ancien DGS de la mairie. "Au départ, les enquêteurs subodoraient une fraude à grande échelle, mais au final, ne resteraient dans leur collimateur que quelques marchés publics pour lesquels sont évoqués des soupçons de favoritisme", tempère toutefois La Voix du Nord.

Du côté de la municipalité frontiste, évidemment, on se félicite de ces gardes à vue. "On veut que la vérité aboutisse dans ces affaires-là", explique au Lab Bruno Bilde, adjoint de Steeve Briois et, accessoirement, conseiller de Marine Le Pen. "Mais ce n'est pas terminé. Il y a d'autres affaires encore plus graves qui pourraient éclater", promet-t-il. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus