Laurence Sailliet ne sera pas celle qui empêchera Laurent Wauquiez de devenir président de LR

Publié à 06h29, le 09 octobre 2017 , Modifié à 06h29, le 09 octobre 2017

Laurence Sailliet ne sera pas celle qui empêchera Laurent Wauquiez de devenir président de LR
Laurence Sailliet © PHILIPPE HUGUEN / AFP
Image Sylvain Chazot


Elle renonce.

Laurence Sailliet ne sera finalement pas candidate à la présidence de Les Républicains, en décembre prochain. La moins connue des inconnus de ce scrutin interne à la droite a finalement décidé de jeter l'éponge, rapporte L'Opinion dimanche 8 octobre. La faute à un manque de parrainage d'adhérents… "J’ai obtenu les parrainages de 14 parlementaires et de près de 1.800 adhérents. Compte tenu de la proximité de l’échéance, cela ne me permettra pas, en toute clairvoyance, d’être qualifiée. Je ne serai donc pas candidate", explique-t-elle. Il faut, pour concourir à la présidence de LR, le parrainage d’au moins 13 parlementaires et de 2.347 adhérents.

Pour autant, Laurence Sailliet ne rejoindra pas un autre candidat. Du moins pas tout de suite. Elle dit :



Nos militants veulent clairement et avant tout que nous puissions nous rassembler pour refonder notre mouvement. Dans un esprit de responsabilité, si le rassemblement qu’assure vouloir mettre en œuvre Laurent Wauquiez devient réalité, j’en serai.

Le président de la région Auvergne-Rhône-Apes est prévenu. Lui qui se voit déjà calife de LR pourra compter sur Laurence Sailliet s'il tient parole. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus