Laurent Wauquiez a appelé France 3 mais nie toute pression pour interrompre la diffusion de reportages sur sa gestion d'Auvergne-Rhône-Alpes

Publié à 10h30, le 14 janvier 2018 , Modifié à 15h22, le 14 janvier 2018

Laurent Wauquiez a appelé France 3 mais nie toute pression pour interrompre la diffusion de reportages sur sa gestion d'Auvergne-Rhône-Alpes

Il n'était vraiment pas très content. Élu en décembre 2015 à la tête de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez n'était pas franchement ravi de voir l'antenne locale de France 3 consacrer toute une série de reportages à sa gestion de la région. Mais, mercredi 10 janvier, la diffusion de cette série a été interrompue. La raison ? Le traitement de l'information aurait été "déséquilibré".

Il n'en fallait pas plus pour que le président de Les Républicains soit accusé d'avoir fait pression sur France 3. Jeudi, en conférence de rédaction, la rédaction en chef a admis avoir reçu un "coup de fil de Laurent Wauquiez, très énervé", notamment à cause du deuxième épisode portant sur la gestion financière de la collectivité. 

Interrogé dimanche 14 janvier par le JDD, Laurent Wauquiez nie toute menace. Il lance :

Si je voulais interrompre tous les reportages qui me critiquent, je pourrais y passer tout mon temps... Je ne l’ai jamais fait et je ne vais pas commencer.

 

Laurent Wauquiez reconnaît en revanche avoir demandé "un droit de réponse". "C’est la démocratie", dit-il. L'objectif de ce droit de réponse était de "rappeler que la région Auvergne-Rhône-Alpes est aujourd’hui classée par l’agence de notation Standard and Poor’s région la mieux gérée de France".

C'est l'une des grandes fiertés de Laurent Wauquiez : la bonne note allouée à la région par la célèbre agence . Selon S&P, Auvergne-Rhône-Alpes "bénéficie d'une gouvernance et d'une gestion financière très efficientes dans un contexte économique et institutionnel favorable". "Nous considérons que dans un scénario de stress, les collectivités locales françaises, dont la Région Auvergne-Rhône-Alpes, ne seraient pas en mesure de conserver des caractéristiques de crédit plus fortes que celles de l'Etat", tempérait néanmoins l'agence en décembre 2017.

La décision de France 3 de suspendre la diffusion des reportages consacrée à Laurent Wauquiez a suscité l'indignation de la rédaction. Jeudi soir, la direction a annoncé la reprise de la diffusion de la série de reportages. Vendredi, les salariés ont voté une motion de défiance à l’encontre de la rédaction en chef et de la direction, à 46 voix contre 3.

De son côté, Laurent Wauquiez participe ce dimanche à la grande émission politique de France 3, enregistrée jeudi. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus