Le candidat EELV à la mairie de Paris Christophe Najdovski proteste contre la loi hompophobe en Russie

Publié à 17h15, le 08 septembre 2013 , Modifié à 18h58, le 08 septembre 2013

Le candidat EELV à la mairie de Paris Christophe Najdovski proteste contre la loi hompophobe en Russie

POLITIQUE DES BISOUS - Pour manifester son soutien ou son désaccord dans la rue, on peut choisir de défiler ou bien de pratiquer le "sit in", en occupant pacifiquement des lieux symboliques.

A l'appel de nombreuses associations de lutte contre l'homophobie, avait lieu ce dimanche une manifestation moins courante : un "kiss-in" devant les ambassades de Russie dans plusieurs pays du monde, afin de protester contre une loi homophobe mise en place dans le pays.

A Paris, l'évènement, qui devait rassembler "à 15h pile"plus de 800 personnes selon sa page Facebook, comptait un invité politique : Christophe Najdovski, le candidat Europe Ecologie-Les Verts à la mairie de Paris.

Le maire-adjoint de Paris en charge de la petite enfance a été photographié par son directeur de campagne, Jonathan Sorel, en train d'embrasser David Belliard, délégué EELV à la protection sociale.

Choisi début juin par EELV pour mener la bataille de Paris, Christian Najdovski a ensuite tweeté une photo similaire sur son propre compte Twitter, accompagné de la mention "To Russia with love" (A destination de la Russie, avec amour).

L'objectif de la manifestation était de dénoncer l'organisation des jeux Olympiques d'hiver à Sotchi en 2014, alors que la Russie a fait adopter une loi interdisant "la propagande homosexuelle".

Mi-juillet, la ministre des Sports française Valérie Fourneyron s'était dite "préoccupée" par cette loi, à six mois des jeux Olympiques. Et la mobilisation ne faiblit pasmalgré l'assurance donnée par Vladimir Poutine, le président russe, que ces Jeux se déroulont "sans discrimination".

Ce n'est pas le premier "bisou politique" entre hommes de l'année, puisque les deux députés PS Yann Galut et Nicolas Bays avaient inauguré le procédé en postant sur Twitter une photo les montrant en train de s'embrasser, en soutien au projet de loi sur le mariage gay, en janvier dernier.

Du rab sur le Lab

PlusPlus