Le commentaire nazi d'un délégué LR au sujet d'une photo de femme voilée

Publié à 18h15, le 11 août 2016 , Modifié à 00h30, le 12 août 2016

Le commentaire nazi d'un délégué LR au sujet d'une photo de femme voilée
Captur d'écran du post Facebook de Jean-Pierre Aubrey, relayé sur Twitter par un journaliste de l'AFP

Le 18 août 2014, Nadine Morano s'indignait à la vue d'une femme voilée à la plage. "Une atteinte à notre culture qui heurte", écrivait alors sur Facebook celle qui, depuis, est devenue candidate à la candidature pour la primaire de la droite. 10 août 2016 : un délégué LR de Meurthe-et-Moselle, présenté comme un soutien de Nadine Morano, s'insurge à son tour, lui aussi sur Facebook, devant une photo de femme voilée à la plage. Avec une bonne grosse allusion nazie en prime.

Jean-Pierre Arbey a posté, ce mercredi, un commentaire sous une photo représentant une femme en bikini bronzant au premier plan et une femme voilée au second plan. Voici ce qu'écrit le délégué LR de la deuxième circonscription de Meurthe-et-Moselle, comme l'a repéré un journaliste de l'AFP relayé par le site Loractu :

 

Nacht und nebel pour le sac poubelle.

"Nacht und nebel", "Nuit et brouillard" en français, désigne une procédure de déportation des ennemis ou opposants au régime nazi dans les territoires occupés par ce dernier, durant la Seconde Guerre mondiale. Il s'agit de directives qui concernent "la poursuite pour infractions contre le Reich ou contre les forces d’occupation dans les territoires occupés", rappelle Wikipedia.

Dans un document relatif au devoir de mémoire, le site du ministère de la Défense ajoute :

 

Arrêtés dans leur pays, les résistants sont emmenés en Allemagne, où ils doivent être jugés de la manière la plus sévère par des Tribunaux Spéciaux ou par les Tribunaux du Peuple. Dès leur arrestation, ils entrent dans 'la nuit et le brouillard' et personne ne doit plus avoir, dès lors, connaissance de leur sort. Ils doivent disparaître sans laisser de trace.

"En application de ce décret, poursuit Wikipedia, il était possible de transférer en Allemagne toutes les personnes représentant 'un danger pour la sécurité de l'armée allemande' (saboteurs, résistants, opposants ou réfractaires à la politique ou aux méthodes du Troisième Reich)." Selon le ministère de la Défense, "cette procédure d'exception conduira à l'arrestation de plus de 5000 personnes" en France.

Une bien belle référence que dégaine donc ici Jean-Pierre Arbey. Notez également au passage le qualificatif de "poubelle" choisi pour désigner le voile en question qui n'est pas intégral (le visage est découvert) et donc non visé par la loi de 2010. Le candidat à la primaire Frédéric Lefebvre a condamné ce "dérapage", qu'il voit comme une conséquence d'une "dérive identitaire" à l'oeuvre :

En 2014, Nadine Morano était confrontée au même accessoire. "Il n’y a rien qui porte atteinte à l’ordre public puisque la femme avait le visage découvert conformément à la loi", prenait-elle soin de préciser, ajoutant cependant : "À la vue de cette scène, on ne peut s'empêcher de ressentir une atteinte à notre culture qui heurte en matière d'égalité homme-femme."

D'après Loractu, Jean-Pierre Arbey "a appelé publiquement à parrainer" Nadine Morano et "est chargé de l'organisation de la primaire sur le secteur de Nancy".

Du rab sur le Lab

PlusPlus