Le député LR Hervé Mariton ne se représentera pas aux élections législatives

Publié à 08h24, le 11 mai 2017 , Modifié à 15h42, le 11 mai 2017

Le député LR Hervé Mariton ne se représentera pas aux élections législatives
Député de la 3e circonscription de la Drôme depuis 1993, Hervé Mariton a choisi de passer la main. © CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Image Victor Dhollande-Monnier

Victor Dhollande-Monnier

Le renouvellement, c'est maintenant. A un mois du premier tour des élections législatives, les renoncements se succèdent les uns après les autres à droite. Après Pierre Lellouche, après Bernard Accoyer, après Luc Chatel mardi 9 mai, c'est au tour d'un autre cadre de LR de ne pas représenter. L'élu LR de la Drôme Hervé Mariton a choisi, lui aussi, de passer la main. Il a annoncé qu'il ne briguerait pas un cinquième mandat à l'Assemblée nationale, jeudi 11 mai sur RMC. 

"On parle beaucoup de renouvellement en ce moment", a expliqué Hervé Mariton, quatre jours après l'élection d'Emmanuel Macron. Celui qui voulait encore se présenter à la primaire de la droite il y a quelques mois a besoin de se "ressourcer"

"

Je crois que, dans la vie, qu’il faut se ressourcer, qu’il faut inventer du neuf, qu’il faut se renouveler soi-même. On parle beaucoup de renouvellement en ce moment. Mais ce n’est pas uniquement le renouvellement par le changement des personnes. C’est chacun d’entre nous qui doit être capable de changer, de se ressourcer. Je suis député et j’aurais été député pendant quatre mandats avec beaucoup d’honneur, beaucoup de plaisir, beaucoup de responsabilité. Je pense avoir fait beaucoup de choses. En même temps, aujourd’hui, j’ai envie de ne pas tomber dans la routine [...] Je n'ai pas envie d'être condamné à ma réélection. 

"

"Je reste maire de Crest", a tout de même précisé Hervé Mariton, élu dans cette commune depuis 1995. 

Mais que fait un homme politique quand il décide de ne plus travailler à l'Assemblée nationale ? Il va "chercher du travail" et profite de l'antenne de RMC pour passer une petite annonce

"

Je vais chercher du boulot. Je lance une demande d'emploi et s'il y a des personnes intéressées, tout s'étudie. 

"

On peut aussi proposer à Hervé Mariton de mettre à jour son CV et de s'inscrire sur LinkedIn pour trouver plus facilement un job. 

[EDIT 15h40]

Hervé Mariton passe le relais à Paul Bérard, 33 ans, également élu de la Drôme, comme il l'a annoncé lors de .pol, la webémission du Lab d'Europe 1 en partenariat avec Linternaute.comLe Huffington Post et Le JDD. Il sera toutefois son suppléant.

Du rab sur le Lab

PlusPlus