Le député LR Philippe Gosselin prédit encore deux ans de crise aux Républicains

Publié à 11h22, le 21 août 2017 , Modifié à 19h05, le 21 août 2017

Le député LR Philippe Gosselin prédit encore deux ans de crise aux Républicains
Philippe Gosselin © JACQUES DEMARTHON / AFP
Image Sylvain Chazot


Ne nous y trompons pas. Le petit regain d'activité estivale observée du côté de la droite à l'Assemblée nationale ne doit pas cacher une vérité : cela ne va pas fort chez Les Républicains et les choses ne devraient pas s'arranger avant un bon moment. On dit merci François.

Philippe Gosselin est pleinement conscient de la situation de son camp. Le député LR de la Manche est même plutôt pessimiste. Pour lui, Les Républicains ne seront pleinement rétablis qu'en 2019. Cité par Le Figaro ce lundi 21 août, il prédit :

On ne peut pas nier que Les Républicains sont encore en convalescence après la défaite. […] Il faudra encore deux ans pour en sortir complètement.

Cela tombe bien : en 2019 auront lieu les prochaines échéances électorales. Il s'agira en l'occurrence des élections européennes, scrutin qui traditionnellement passionne les foules (non).

D'ici là, le parti devra s'activer, poursuit Philippe Gosselin. Car le député LR a noté une chose depuis le début de la nouvelle législature : son camp ne représente pas forcément l'opposition naturelle à La République en marche. Au contraire des Insoumis qui, de l'aveu du député de la Manche, "incarnent quelque chose d'un peu nouveau dans l'Hémicycle : ils sont une opposition au système, au régime lui-même, quand nous sommes l'opposition interne au régime". "Et le risque pour nous, c'est qu'elle nous éclipse", alerte-t-il. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus