Le dialogue des écolos avec le PS selon Duflot: "c'est Pénélope, on tisse le jour ce qu'on défait la nuit"

Publié à 09h59, le 01 avril 2015 , Modifié à 10h17, le 01 avril 2015

Le dialogue des écolos avec le PS selon Duflot: "c'est Pénélope, on tisse le jour ce qu'on défait la nuit"
Cécile Duflot sur BFMTV le 1er avril 2015. © image BFMTV

MYTHOLOGIE GRECQUE - Qu'on se le dise, Cécile Duflot est tout à fait favorable au rassemblement des écologistes avec les socialistes, mais pas à n'importe quel prix. Invitée de BFMTV ce 1er avril, l'ancienne ministre considère que les appels à l'unité venus du PS et du gouvernement, et leur refus parallèle de réorienter leur politique, constituent une véritable "contradiction". Une contradiction à la Pénélope, du nom de celle qui, dans la mythologie grecque, défaisait la nuit la tapisserie faite le jour :

 

"

Je partage l’idée du rassemblement, je ne crois pas à la guerre des gauches, je crois que l’écologie doit participer aux responsabilités mais on peut pas dire à la fois qu’il faut faire le rassemblement et en même temps qu’on ne changera rien. C’est un peu contradictoire, c’est Pénélope : on tisse le jour ce qu’on défait la nuit !

"

Celle qui, dans une interview au Monde le 31 mars, a estimé que "le logiciel de Manuel Valls" était "périmé", assure par ailleurs qu'elle n'a "aucun problème personnel" avec le Premier ministre. D'ailleurs, ajoute-t-elle, "on s'en fout" d'aimer ou non ses partenaires politiques, l'essentiel étant "la politique qui est menée".

Concernant le rassemblement en question, et le retour d'écologistes au gouvernement, Cécile Duflot considère que le projet politique de la majorité ne le permet pas à l'heure actuelle mais elle encourage les écolos à "discuter". Elle loue l’initiative de Jean-Christophe Cambadélis qui a relancé le dialogue avec sa formation politique mais "le rassemblement ne se décrète pas".

Du rab sur le Lab

PlusPlus