Le FN dénonce "les racailles" et "l'ensauvagement" après le décès d'un jeune militant, Luigi Guardiera

Publié à 07h52, le 05 mai 2016 , Modifié à 11h45, le 05 mai 2016

Le FN dénonce "les racailles" et "l'ensauvagement" après le décès d'un jeune militant, Luigi Guardiera
© AFP
Image Sylvain Chazot


Luigi Guardiera est décédé mercredi 4 mai, à l'âge de 23 ans. Ce jeune militant FN a succombé à ses blessures après avoir été agressé, dans la nuit de samedi à dimanche dernier, sur le parking d'une boîte de nuit de Tarbes. Depuis, le parti de Marine Le Pen multiplie les hommages, saluant la mémoire d'un "amoureux de la vie" qui s'était engagé politiquement, en 2015, comme candidat suppléant lors des élections départementales, écrit Nicolas Bay dans un communiqué.

Le secrétaire général du FN, comme nombre de ses camarades frontistes, ne peut cependant s'empêcher de délivrer un commentaire acerbe sur l'agression fatale au frontiste. Nicolas Bay écrit :

Luigi ne sera plus jamais candidat, et il ne sera pas non plus soldat. Les racailles qui l’ont agressé dimanche sur le parking d’une boîte de nuit à Tarbes en ont décidé autrement, et après trois jours dans un état critique Luigi est décédé ce jour. Il rejoint la liste, bien trop fournie, des jeunes Français victimes de l’ensauvagement de notre nation.

"Racaille". "Ensauvagement". Le FN a déjà désigné les responsables et, dans la journée de mercredi, quasiment tous les cadres du parti ont fustigé les coupables, à leurs yeux, de la mort de Luigi Guardiera.





Notons que Marine Le Pen a elle-même écrit ce tweet, comme le montrent les initiales "MLP" en fin de message.

La présidente du FN n'est pas un cas isolé. On peut également citer Marion Maréchal-Le Pen, Gilbert Collard et Marie-Christine Arnautu ou Louis Aliot, via un RT de la députée européenne Sylvie Goddyn pour ce dernier, qui, de concert, visent "les racailles".









À noter que le terme "ensauvagement" est chéri du FN, qui, à l'image de Marine Le Pen ou Marion Maréchal-Le Pen, l'utilise à l'envi. "Ce livre vous devez le lire et le faire lire : Orange mécanique. Il jette un regard cruel sur l’ensauvagement de notre nation", avait par exemple déclaré la présidente du FN en 2013 à propos de l'ouvrage de Laurent Obertone.

Seul Florian Philippot, ou presque, ne consacre son hommage qu'à la mémoire du jeune militant, sans viser qui que ce soit.



Le groupuscule Génération identitaire, qui depuis des mois opère un grand rapprochement avec le FN, a également publié un communiqué dans lequel il adresse "un salut fraternel aux militants du Front National de la Jeunesse qui viennent de perdre l’un des leurs".

Un homme de 25 ans, originaire, comme Luigi Guardiera, du Gers, a été arrêté et placé en détention. Mis en examen dans un premier temps pour "violences ayant entraîné une infirmité permanente", l'homme devait voir les charges retenues contre lui être requalifiées après le décès du militant FN.

Du rab sur le Lab

PlusPlus