Le FN exclut son élu qui voulait "récupérer les dents en or" des Roms pour financer leur accueil

Publié à 06h45, le 12 septembre 2017 , Modifié à 06h45, le 12 septembre 2017

Le FN exclut son élu qui voulait "récupérer les dents en or" des Roms pour financer leur accueil
© JEFF PACHOUD / AFP
Image Sylvain Chazot


C'est l'heure du ménage au Front national. Ce mardi 12 septembre, c'est à Frank Sinisi, élu FN d'opposition à Fontaine, en Isère, d'en faire les frais. Le Dauphiné Libéré nous apprend que le parti a décidé d'exclure cet élu. En cause ? Des propos tenus lors d'un conseil municipal, en mars dernier.  

Était alors notamment débattu l'accueil des Roms. "La Ville de Fontaine est favorable à l’implication de la Métropole aux côtés de l’Etat et du Département dans l’hébergement", avait lancé le maire PCF Jean-Paul Trovero. Ce qui avait entraîné cette réponse de la part de Franck Sinisi :

Pour loger les Roms, je pense qu’il pourrait y avoir un auto-financement. La Métropole devrait leur payer le dentiste… afin de récupérer leurs dents en or.

Action, réaction. Pour avoir formulé cette suggestion, Franck Sinisi est donc exclu du FN. Nicolas Bay avait de toute façon prévenu. Auprès du Lab, en mars, le secrétaire général du FN avait dénoncé des "propos inacceptables". "Même si cela a peut-être été dit sur le ton de l'humour, c'est de très mauvais goût", avait-il ajouté, précisait que l'élu serait prochainement convoqué par les instances du parti pour "s'expliquer".

De son coté, Franck Sinisi a semble-t-il déjà trouvé une nouvelle famille d'accueil. Selon Le Dauphiné Libéré, il est désormais proche du mouvement chrétien d'extrême droite Civitas. L'ancien FN Alexandre Gabriac, aujourd'hui ténor de Civitas, lui avait d'ailleurs apporté son soutien.

Du rab sur le Lab

PlusPlus