Le "manuel de survie parlementaire" de Jean-Jacques Urvoas (PS) distribué à tous les députés LREM pour l'été

Publié à 08h23, le 10 août 2017 , Modifié à 12h08, le 10 août 2017

Le "manuel de survie parlementaire" de Jean-Jacques Urvoas (PS) distribué à tous les députés LREM pour l'été
Jean-Jacques Urvoas © Bertrand Guay/ AFP
Image Etienne Baldit


BREF - C'est rapidement devenu un ouvrage de référence. Publié en mars 2012 par le socialiste Jean-Jacques Urvoas à la fin de son premier mandat de député (en collaboration avec la conseillère parlementaire Magali Alexandre), ce Manuel de survie à l’Assemblée nationale - L’art de la guérilla parlementaire passe de mains en mains - élus, collaborateurs, journalistes - comme une petite Bible du palais Bourbon. Arcanes et décryptage des usages et du règlement, analyse du combat hyper-normé entre majorité et opposition, petits conseils et astuces pour tracer sa route en tant que nouvel élu... Un recueil précieux.

Et notamment pour l'armada de néo-députés LREM. Très intense et riche en textes adoptés, la session extraordinaire à l'Assemblée qui s'achève aura aussi révélé les manquements d'un certain nombre de nouveaux élus macronistes, qui ne maîtrisent pas encore toutes les subtilités de leur rôle de député. Et alors que les vacances d'été sont enfin là pour les parlementaires, ceux de La République en Marche ont été *légèrement* incités à se mettre à la page avec les écrits du ministre de la Justice de la fin du quinquennat Hollande.

On l'apprend dans Le Parisien, jeudi 10 août. La députée LREM Agnès Thill y admet "devoir potasser" durant ses congés, afin qu'elle et ses collègues ne soient pas "des novices pendant encore six mois". Et outre le règlement de l'Assemblée, elle embarquera donc le Manuel de survie de Jean-Jacques Urvoas. Un autre élu de la majorité explique même au quotidien :

Ils nous ont distribué le livre à tous ce matin [mercredi, ndlr] en réunion de groupe !

Et ce cliché pris le 9 août par le photojournaliste Julien Muguet vient confirmer que le bouquin circule beaucoup dans l'hémicycle :





Voilà qui ne devrait pas déplaire à l'auteur, qui ne peut plus pour sa part user de sa science de la vie et du travail parlementaire, battu qu'il fut aux dernières législatives dans sa circonscription du Finistère par la marcheuse Annaïg Le Meur. On ne sait en revanche pas si cette dernière a déjà jeté un œil au livre de son prédécesseur, ni si elle compte le faire cet été...

Du rab sur le Lab

PlusPlus