Le président du groupe FN en Auvergne-Rhône-Alpes propose une carte d'adhérent à Wauquiez et lui offre une rose bleue

Publié à 16h55, le 16 décembre 2016 , Modifié à 17h00, le 16 décembre 2016

Le président du groupe FN en Auvergne-Rhône-Alpes propose une carte d'adhérent à Wauquiez et lui offre une rose bleue
© Capture d'écran Facebook Fatima Parret
Image Julien Chabrout


Noël approche, et son esprit semble avoir gagné le groupe FN au Conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes, contrairement à la région Grand Est et en PACA où des élus FN ont *un peu* dérapé. Il faut dire que Laurent Wauquiez est plutôt moins virulent que ses collègues Les Républicains auprès des frontistes. A l’initiative du président Les Républicains du Conseil régional, la région a en effet notamment installé mercredi 14 décembre une crèche de Noël de 14 m2 dans ses locaux.

Le FN s’est félicité de cette décision. Au point que le président du groupe frontiste à la région, Christophe Boudot, a proposé une carte d’adhérent du FN à Laurent Wauquiez avant de se lever de son siège et de lui remettre une rose bleue (le logo de Marine Le Pen pour la présidentielle, ndlr). La scène, qui s’est déroulée jeudi 15 décembre en fin d’après-midi en pleine séance à l’occasion du vote du Budget régional pour 2017, a été évoquée par Le Dauphiné Libéré ce vendredi 16 décembre. "Compte tenu de vos états de service, vous êtes aujourd’hui prêt à rejoindre le Front national. Allez-y, c’est le moment", a déclaré Christophe Boudot.

 



Joint par Le Lab, l’entourage de Christophe Boudot a justifié cet appel du pied de leur chef de file :



L’objectif était de souligner une étrange proximité (idéologique, ndlr) et à quel point les politiques menées par Laurent Wauquiez entrent de plus en plus en convergence avec le FN. On l’avait constaté pendant la campagne des régionales et notamment entre les deux tours, avec le tract qui ressemblait comme deux gouttes d’eau à ceux qu’on aurait pu produire (voir ici). Au bout d’un an de mandat, sur à peu près tous les points, ces convergences se sont vérifiées.

Tout au plus le FN régional "reproche" au président de Région "d’être beaucoup dans le discours et la posture mais pas forcément dans la réalisation". Pas de quoi toutefois empêcher la lune de miel entre le FN et le patron LR de la Région : "On sent qu’il a extrêmement droitisé son discours", s’est félicité l’entourage de Christophe Boudot.

Si le FN a particulièrement apprécié (un énième) discours de Laurent Wauquiez sur les racines chrétiennes de la France, à la suite d’un amendement du Parti radical de gauche sur la laïcité, les élus frontistes se sont aussi félicités de "l’ensemble de la session budgétaire". Ils ont toutefois voté contre le Budget, même si la question d’une abstention s’est tout de même posée devant autant de"convergences".

Quant à Laurent Wauquiez, il n’a guère apprécié la plaisanterie du FN, selon Le Dauphiné Libéré. Pas plus que la Conseillère régionale EELV Fatima Parret-Bezli, dans un autre registre. "Un moment douloureux pour la laïque que je suis", a-t-elle regretté sur Facebook après le "long discours sur les racines chrétiennes de la France justifiant la crèche de Noël au cœur de l’Assemblée générale".

Du rab sur le Lab

PlusPlus