Le prochain président de la République se trouve parmi ces 11 candidats

Publié à 11h38, le 18 mars 2017 , Modifié à 14h52, le 18 mars 2017

Le prochain président de la République se trouve parmi ces 11 candidats
De gauche à droite et de haut en bas : Nathalie Arthaud, François Asselineau, Jacques Cheminade, Nicolas Dupont-Aignan, François Fillon, Benoît Hamon, Jean Lassalle, Marine Le Pen, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et Philippe Poutou. © Montage AFP
Image Victor Dhollande-Monnier


C'est officiel, on connaît la liste des prétendant à l'élection présidentielle. Onze candidats (deux femmes et neuf hommes) disputeront le premier tour de l'élection présidentielle le 23 avril, a annoncé samedi le président du Conseil constitutionnel, Laurent Fabius, après validation de la liste complète des parrainages.

Trois candidats - Philippe Poutou, Jean Lassalle et Jacques Cheminade - se sont qualifiés in extremis et rejoignent les huit premiers candidats à avoir recueilli 500 signatures : François Fillon, Benoît Hamon, Emmanuel Macron, Nicolas Dupont-Aignan, Jean-Luc Mélenchon, Nathalie Arthaud, Marine Le Pen et François Asselineau.

Vendredi 17 mars à 18h, s'est achevée la course aux parrainages et en même temps la période de dépôt des candidatures. Les dossiers des onze candidats ont été validés, la répartition des "parrains" respectant notamment des critères de diversité géographique. Ces parrainages sont complétés par une déclaration de candidature ainsi qu'une déclaration de patrimoine. Dans cette dernière ligne droite, trois candidats ont réussi leur pari : le candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) Philippe Poutou, le député centriste non-inscrit Jean Lassalle et Jacques Cheminade.

Voici la liste des parrainages validés par candidat : 



En regardant le tableau des parrainages validés par le Conseil constitutionnel, on se rend compte que Rama Yade est celle qui a échoué le plus près du but. Avec 353 signatures d'élus, l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy était quand même à 147 paraphes du bonheur. Samedi matin, elle a tenu à remercier les "élus qui se sont démenés pendant ces 8 mois". 





Invitée de BFMTV vendredi 17 mars, Rama Yade avait précisé qu'elle ne "soutiendrait personne" si elle n'était pas candidate. 


 
 


A LIRE AUSSI SUR LE LAB : 

Jean Lassalle a obtenu plus de parrainages que Le Pen, Dupont-Aignan, Poutou ou Arthaud

Jacques Cheminade est le candidat le plus expérimenté à l’élection présidentielle

Du rab sur le Lab

PlusPlus