Législatives : François Lamy accuse François Hollande et Manuel Valls d’être responsables de la débâcle du PS

Publié à 21h25, le 11 juin 2017 , Modifié à 22h29, le 11 juin 2017

Législatives : François Lamy accuse François Hollande et Manuel Valls d’être responsables de la débâcle du PS
François Lamy. © AFP

Aubryste, François Lamy a passé le quinquennat Hollande - une fois qu'il a été débarqué du gouvernement - à la lisière de la fronde des députés PS critiques envers la politique économique menée par François Hollande avec ses Premiers ministres successifs. Et notamment Manuel Valls. Et alors que ce dimanche 11 juin, le PS fait le pire score de son histoire pour un premier tour des élections législatives, les responsables de cet échec sont tout trouvés, pour François Lamy.

Député de l’Essonne candidat éliminé dès le premier tour à Lille, François Lamy accuse donc directement François Hollande et Manuel Valls d’être responsables de cette déroute. Dans un tweet accusateur et ironique assorti du hashtag #mercipourcesmoments en référence au titre du livre-brûlot de Valérie Trierweiler, ce proche de Martine Aubry balance :

"

Dans cette soirée de Bérézina pour la gauche, un grand merci à François Hollande et Manuel Valls… #Mercipourcesmoments

"

Du côté du Parti socialiste, tous ne semblent pas partager cette analyse. Ainsi Julien Dray, qui assure, citant François Mitterrand, que le PS "reviendra", voit en Jean-Luc Mélenchon et la France insoumise les coupables idéaux. "Jean-Luc Mélenchon a détruit la gauche en général", a-t-il asséné.

Les prochains débats au PS promettent d’être tout sauf sereins.

Du rab sur le Lab

PlusPlus