Les tweets islamophobes de la tête de liste FN pour les régionales en Loire-Atlantique

Publié à 16h55, le 29 septembre 2015 , Modifié à 17h04, le 29 septembre 2015

Les tweets islamophobes de la tête de liste FN pour les régionales en Loire-Atlantique
© DR
Image Sylvain Chazot


EMPREINTE NUMÉRIQUE - Samuel Potier est un petit rigolo. Non content de mener la liste du Front national en Loire-Atlantique pour les régionales  de décembre, ce frontiste aime bien se faire remarquer sur les réseaux sociaux. Comment ? En multipliant les *blagues* islamophobes et homophobes.

Comme l'a repéré le compte @Cabinet_Noir, Samuel Potier adore vraiment critiquer l'islam. Pour ce faire, il se donne un mal de chien à relayer des images antimusulmannes comme celle-ci, postée en octobre 2014 et assimilant une jeune femme voilée à… une dinde.

View post on imgur.com




Ou cette autre de janvier 2015 représentant l'islam comme une truie aux pis de laquelle viennent se nourrir Daesch, le Hamas, Al-Qaeda, etc.

View post on imgur.com




Ou encore ce très très bon jeu de mots d'août 2015 où l'islam est comparé à une "lisse lame". L'islam, lisse lame, vous l'avez ?

View post on imgur.com




L'islam n'est pas la seule cible de Samuel Potier. En novembre 2013, le frontiste avait par exemple trouvé "lamentable" que l'affiche du congrès des notaires de France ose représenter "deux homos tenant par la main deux enfants".

View post on imgur.com




Encore ? Eh bien il y a cette analogie faite entre Manuel Valls et Adolf Hitler, les deux hommes ayant en commun de parfois serrer les poings, ce qui, du point de vue de Samuel Potier, paraît vouloir en dire beaucoup sur la dangerosité du Premier ministre français.

View post on imgur.com




En juin dernier, il avait également diffusé la photo de la victime décapitée en marge de l'attentat de Saint-Quentin-Fallavier, en Isère (une photo que nous choisissons de ne pas relayer ici).

Bref, cela fait un petit peu beaucoup pour Samuel Potier qui, lundi 19 septembre, a été nommé secrétaire départemental du parti en Loire-Atlantique. Sans doute le parti dirigé par Marine Le Pen n'a-t-il pas vérifié les états de services du frontiste sur les internets... 

Du rab sur le Lab

PlusPlus