Louis Aliot se lâche totalement après l'annonce du départ de Florian Philippot du FN

Publié à 08h27, le 21 septembre 2017 , Modifié à 19h23, le 21 septembre 2017

Louis Aliot se lâche totalement après l'annonce du départ de Florian Philippot du FN
Louis Aliot © AFP

Louis Aliot est à deux doigts de payer sa tournée. Le compagnon de Marine Le Pen est vraiment très très content, ce jeudi 21 septembre, de voir Florian Philippot quitter le Front national. Depuis plusieurs jours, déjà, le vice-président ne mâchait pas ses mots contre son désormais ex-collègue, dénonçant "sa paranoïa" et "son nombrilisme".

Après l'annonce du départ de Florian Philippot du FN, Louis Aliot se lâche donc copieusement sur Twitter. Il écrit :

Le FN va enfin connaître l'apaisement face à un extrémiste sectaire, arrogant et vaniteux qui tentait de museler notre liberté de débattre. [...] Tous les talents et compétences méprisés par l'amicale des privilégiés à grosse tête vont enfin pouvoir s'exprimer. Un nouveau souffle.

Il poursuit un peu plus loin : 

Il n'est pas membre du FN mais Robert Ménard aussi, se réjouit de la nouvelle. "Bravo Marine Le Pen ! Maintenant il ne s'agit pas de faire du Philippot  sans Philippot", a averti le maire de Béziers. 

Voilà qui est plutôt sympa. Aloïs Navarro, proche de Florian Philippot, lui a immédiatement répondu. "On vous laisse entre vous les fainéants rageux et malfaisants", a écrit ce spécialiste des questions économiques. Et Aloïs Navarro de considérer que la direction frontiste va "pouvoir renommer [le] parti l'OAS"... Bonne ambiance.

David Masson-Weil, conseiller régional du Grand-Est, a lui aussi réagi. Violemment. "Ils vont enfin pouvoir se demander si le génocide des Rohingya en Birmanie est un bon exemple de remigration ou s'il faut aller plus loin", a-t-il tweeté.

Mais ça continue du côté de Louis Aliot :

[EDIT 19h20 : ajout tweet BFMTV]

Du rab sur le Lab

PlusPlus