Marine Le Pen ordonne aux candidats FN de faire très attention à leurs profils Facebook

Publié à 21h11, le 29 mai 2013 , Modifié à 21h32, le 29 mai 2013

Marine Le Pen ordonne aux candidats FN de faire très attention à leurs profils Facebook
Le premier que je vois dire une bêtise sur Facebook...

"Je ne veux plus voir n'importe quoi sur les profils Facebook"prévient Marine Le Pen devant les futurs candidats du Front National aux élections municipales et européennes, notamment à Toulon (Var), comme ont pu le voir les téléspectateurs du journal de 20heures de TF1, mardi 28 mai.

  1. "Mais un peu de tenue bon sang !"

    Après avoir reçu un magnifique cadeau (image ci-dessous) et conseillé de "choisir avec un très grand soin" les colistiers, la fille de Jean-Marie Le Pen passe aux conseils musclés : 

    Je ne veux plus voir n'importe quoi sur les profils Facebook.[...]

    Mais un peu de tenue quoi, bon sang !

    Nous ne sommes pas des quidams qui pouvons publier les photos de vacances, les machins, les commentaires sur ceci, sur cela.

     

    Aux dernières législatives, le Front National avait du déjà dû gérer trois cas de candidats dont les traces numériques s'étaient révélées désastreuses : 

    Stéphane Poncet, caricaturiste-blogueur et éphémère candidat FN aux législatives dans la 6e circonscription du Rhône. Ses "caricatures" au goût douteux avaient agité le monde médiatico-politique et embarassé la patronne du parti.

    - Sidany Doutch, secrétaire de la section du Front national de Meudon exfiltrée de sa candidature aux législatives pour son troublant profil Facebook.

    -et évidemment, le cas le plus connu, Alexandre Gabriac, conseiller régional du FN, avait été suspendu de ses fonctions par le parti en mars 2011. Le jeune homme, aussi candidat aux élections cantonales, apparaissait sur plusieurs photos sur Facebook le bras tendu faisant un salut hitlérien devant un drapeau nazi.

    A lire aussi sur le Lab :

    > Les militants FN racontent la soirée des 40 ans du parti sur les réseaux sociaux

Du rab sur le Lab

PlusPlus