Marion Maréchal-Le Pen interdite d'Emission politique sur France 2 par Marine Le Pen

Publié à 16h23, le 27 octobre 2016 , Modifié à 18h16, le 27 octobre 2016

Marion Maréchal-Le Pen interdite d'Emission politique sur France 2 par Marine Le Pen
© DOMINIQUE FAGET / AFP
Image Julien Chabrout


Les relations entre Marine Le Pen et Marion Maréchal-Le Pen étaient déjà compliquées. La première reproche notamment à la seconde de "la jouer perso". Les relations entre les deux ne devraient pas encore s’améliorer. Selon les informations de l’Opinion ce jeudi 27 octobre, la cheffe frontiste a tout simplement interdit la députée FN du Vaucluse de participer à l’Emission politique prévue sur France 2 le 10 novembre.  

L’invitation de France 2 a d’abord été lancée début octobre à Marine Le Pen, qui a décliné quelques jours plus tard, officiellement pour un problème d’agenda, précise l’Opinion sur son site. Soucieuse de "l’égalité de temps de parole", souligne le rédacteur en chef de l’émission Michel Dumoret joint par Le Lab, la chaîne du service public a ensuite proposé à Marion Maréchal-Le Pen. Il explique ce choix :

 

Marion Maréchal-Le Pen représente un courant au sein FN. Le FN déplore souvent que les médias n’invitent pas d’autres responsables du parti que Marine le Pen et explique vouloir faire émerger une nouvelle génération dans les médias.

Marion Maréchal-Le Pen a accueilli favorablement la proposition de France 2 de participer à l’émission. Une réunion entre les journalistes de l’émission et les collaborateurs de la députée frontiste a même été organisée vendredi 21 octobre près de l’Assemblée, précise Michel Dumoret. "Hier après-midi (mercredi), Marion Maréchal-Le Pen a donné son accord définitif, mais Alain Vizier (directeur de la communication du FN, ndlr) a appelé la rédaction en chef pour dire que ce n’était pas possible", ajoute-t-il.

Joint par Le Lab, Alain Vizier précise que la venue d’un responsable frontiste avant janvier 2017 était inenvisageable :



On a pas encore de projet présidentiel et pas encore d’adversaires politiques. Nous rentrerons en campagne début janvier. C’est une émission importante qui dure deux heures. On ne va pas parler pendant deux heures uniquement des policiers et migrants et on ne va pas perdre deux heures hyper importantes quand on n’a pas encore de projet.

Candidate à la présidentielle du FN, Marine Le Pen dévoilera son programme économique en février, avait t-elle précisé le 16 octobre sur BFMTV. Alain Vizier dit avoir appris seulement mercredi la participation de Marion Maréchal-Le Pen sur France 2. Le signe, au minimum, que les échanges entre Marine Le Pen et sa nièce sont donc peu fréquents. Alain Vizier nie toutefois une volonté de la présidente du FN de lui interdire de participer, au hasard parce qu’elle prendrait ombrage de son importante exposition médiatique et donc politique :

 

France 2 a fait un mic-mac en disant que Marine le Pen avait interdit Marion Maréchal-Le Pen, mais c’est faux.

Ce n’est pas vraiment l’avis d’un spécialiste de l’audiovisuel : "C’est une émission qui présente des risques et c’est la chasse gardée de Marine Le Pen". Quant à l'entourage de Marion Maréchal-Le Pen joint par Le Lab, il confirme que la direction du FN a appris seulement mercredi la participation de la députée frontiste à l'émission. Et souligne que la benjamine de l'Assemblée nationale ignorait que France 2 avait d'abord proposé à Marine Le Pen de participer avant de décliner la proposition. Marion Maréchal-Le Pen accepte en tout cas la décision, avance son entourage. Sans enthousiasme, évidemment : "Une stratégie de campagne a été élaborée, donc cela peut se comprendre"

Ce veto met en tout cas dans l’embarras France 2, une nouvelle fois contrainte de trouver un autre responsable politique à deux semaines de l’émission. On sait donc seulement que ce ne sera pas un élu FN.



[EDIT 18h15] Ajout de la réaction de l'entourage de Marion Maréchal-Le Pen

Du rab sur le Lab

PlusPlus