Olivier Bettati, ancien adjoint de Christian Estrosi, tête de liste FN dans les Alpes-Maritimes pour les régionales

Publié à 10h12, le 02 juillet 2015 , Modifié à 10h39, le 02 juillet 2015

Olivier Bettati, ancien adjoint de Christian Estrosi, tête de liste FN dans les Alpes-Maritimes pour les régionales
© Montage via AFP et capture d'écran JDD.fr

C'est donc officiel : Olivier Bettati conduira la liste du Front national dans les Alpes-Maritimes lors des prochaines élections régionales en PACA. Dans un communiqué diffusé ce jeudi 2 juillet, Marion Maréchal-Le Pen, tête de liste FN dans la région, confirme le choix de l'ancien adjoint de Christian Estrosi.  Annonçant également la nomination de Marc-André Domergues comme secrétaire départemental FN du 06, la députée du Vaucluse écrit :

Ces choix sont fidèles à l’ambition que j’ai affichée dès l’origine : incarner une nouvelle génération patriote rassemblée et volontaire pour sortir la région du marasme socialiste. Ces candidats promettent de nous offrir une campagne de terrain et de propositions.

 

Voilà qui ne devrait pas ravir tout le monde dans les Alpes-Maritimes. Fin juin, Nice-Matin faisait état du malaise suscité par la rumeur d'une nomination d'Olivier Bettati.  Une centaine de militants s'étaient réunis dimanche 28 juin à Cagnes-sur-Mer pour contester ce choix. "Pourquoi aller chercher Bettati ou des gens qui retournent leur veste alors que nous avons plein de personnes de valeur au FN ?", avait notamment regretté Georges Confusi, ancien candidat aux municipales de Nice dans une lettre adressée à Marion Maréchal-Le Pen.

Olivier Bettati est l'ancien adjoint de Christian Estrosi. En novembre 2013, il avait décidé de quitter la majorité niçoise, dénonçant "une ambiance détestable et délétère que fait régner le maire sortant dans ce qui aurait dû être 'sa famille', celle des agents de la Ville'.

L'ancien adjoint de Christian Estrosi roule donc désormais pour la principale adversaire de ce dernier aux régionales.

[BONUS TRACK] Auspices ≠ hospices

C'est un détail grammatical mais qui a son importance : dans son communiqué, Marion Maréchal-Le Pen écrit :

C’est sous les meilleurs hospices (sic) que démarre la campagne des régionales dans le 06.  

 

À moins que la députée FN du Vaucluse ne fasse référence à la moyenne d'âge plutôt avancée dans ce département, il y a une confusion. Lorsqu'on veut parler d'un bon départ, on dit les "meilleurs auspices". Sinon, on parle d'un centre hospitalier. Ce qui n'a rien à voir. 

Du coup, quelques minutes plus tard, le FN a renvoyé un communiqué. Avec la bonne orthographe cette fois. 

À LIRE AUSSI SUR LE LAB : 

>> Philippe Vardon, ancienne figure du Bloc Identitaire, tente un rapprochement avec Marion Maréchal – Le Pen pour les régionales

>> L'étrange démarche marketing de Marion Maréchal - Le Pen sur les réseaux sociaux

Du rab sur le Lab

PlusPlus