Où l'on apprend que personne ne veut s’asseoir à côté des élus FN au conseil régional d'Île-de-France

Publié à 08h33, le 21 janvier 2016 , Modifié à 08h33, le 21 janvier 2016

Où l'on apprend que personne ne veut s’asseoir à côté des élus FN au conseil régional d'Île-de-France
© Giphy
Image Sylvain Chazot


FOREVER ALONE – Ils étaient heureux, les nouveaux élus FN du conseil régional d'Île-de-France. Avant même la première séance, certains immortalisaient leur présence dans l'exécutif local à coup de selfies.



Sauf que maintenant, l'heure n'est plus à la légèreté. Car les élus LR, PS ou autre n'ont pas l'intention de faire copain-copain avec leurs collègues FN. L'Opinion nous apprend ainsi que les places situées à côté des conseillers régionaux FN vont rester vides. Pourquoi ? Parce qu'aucun autre élu ne veut prendre cette place.

Citée par le quotidien, la présidence de la région dit :

Ce n’est pas notre faute, personne ne veut s’asseoir à côté d’eux !

Les 22 élus FN eux, perçoivent cette attitude comme "une petite humiliation qui en dit long".

Tout cela rappelle le choix d'Esther Benbassa au Sénat en octobre 2014. L'élue écolo avait refusé de serrer la main du FN David Rachline lors de l'élection du président du Sénat. "C'est un parti qui a ses racines dans les ligues antisémites du XIXe siècle et on ne va pas me dire qu'au nom de la démocratie je dois serrer la main. Alors j'aurais dû serrer la main d'Hitler aussi ?" avait-elle déclaré sur BFMTV.

Du rab sur le Lab

PlusPlus