Pas invité au débat présidentiel de TF1, Nicolas Dupont-Aignan crie au "viol de la démocratie"

Publié à 17h14, le 21 février 2017 , Modifié à 17h25, le 21 février 2017

Pas invité au débat présidentiel de TF1, Nicolas Dupont-Aignan crie au "viol de la démocratie"
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
Image Victor Dhollande-Monnier


TF1 organisera un débat entre candidats à l’élection présidentielle le 20 mars prochain. Seulement voilà, la première chaîne n’a convié que François Fillon, Benoît Hamon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon. Pour Nicolas Dupont-Aignan, ce rendez-vous restreint est "un scandale absolu".

Dans les colonnes de Marianne, le candidat de Debout la France dénonce une "décision arbitraire et antidémocratique". Il dit :

C’est un viol de la démocratie, un scandale absolu ! Sélectionner uniquement les candidats qui sont à plus de 10% dans les sondages est totalement inepte. Si cela avait été le cas lors des primaires, ni Monsieur Fillon ni Monsieur Hamon n’auraient été invités aux débats télévisés. C’est donc une décision arbitraire et antidémocratique. On a organisé des débats privés pour des primaires partisanes et on priverait de débat les 40 millions d’électeurs qui n’ont pas voté aux primaires ? C’est insensé !

"NDA" appelle ensuite au "boycott" de la première chaîne. Il explique :

Nous assistons à une manœuvre politicienne destinée à voler l’élection aux Français. Je vais donc me battre, pas seulement pour moi, mais aussi avec d’autres, comme M. Bayrou s’il est candidat. Je vais appeler au boycott de TF1. C’est un combat démocratique.

France 2 avait proposé à TF1 de coorganiser le débat mais la Une a refusé. L'élaboration d'un deuxième débat organisé par France Télévisions est toujours à l'étude.





[A LIRE AUSSI SUR LE LAB]

Deux débats organisés avant le premier tour de la présidentielle

[A LIRE AUSSI SUR EUROPE1.FR]

Présidentielle : sur TF1, un débat inédit…qui fait déjà débat

Du rab sur le Lab

PlusPlus