Pourquoi le débat de l'entre-deux tours de la primaire sera organisé le mercredi 25 janvier au lieu du 26 ?

Publié à 15h19, le 09 janvier 2017 , Modifié à 15h44, le 09 janvier 2017

Pourquoi le débat de l'entre-deux tours de la primaire sera organisé le mercredi 25 janvier au lieu du 26 ?
Les sept candidats à la primaire. © JOEL SAGET / AFP
Image Julien Chabrout


#LaQuestionCon – Il est des questions que personne ne se pose, jusqu’à ce que quelqu’un se les pose. Le monde réalise alors qu’il aurait dû se les poser avant. Le Lab se dévoue donc en se consacrant à ces interrogations essentielles cette chronique.

Aujourd’hui : pourquoi le débat de l’entre-deux tours de la primaire de la Belle Alliance Populaire sera organisé le mercredi 25 janvier et non le jeudi 26 janvier ?

Diffusé sur TF1, France 2 et France Inter, le face-à-face des deux candidats qualifiés après le premier tour de la primaire de la BAP aura lieu le mercredi 25 janvier. Il devait pourtant initialement se dérouler 24 heures plus tard, le jeudi 26 janvier. Le débat d’entre-deux tours de la primaire de la droite s’était déroulé un jeudi. Les organisateurs de la primaire de la BAP et les différents médias qui organisent les quatre débats s’étaient en effet mis d’accord sur un dispositif similaire à celui de la primaire de la droite.

C’était sans compter la demi-finale de handball lors du championnat du monde organisé en France du 11 au 29 janvier. Car cette première des deux demi-finales, qui aura donc lieu le jeudi 26 janvier, pourrait être un match de l’équipe de France. Un détail qui n’a pas échappé à la direction du PS, comme l’a rappelé ce lundi 9 janvier le député socialiste Christophe Borgel. Voilà ce qu’a déclaré à ce sujet le responsable du Comité national d’organisation des primaires citoyennes (CNOP) lors d’un point presse au siège du parti :

 



Le débat d’entre-deux tours se tiendra le mercredi 25 janvier puisque le jeudi 26 il y a la demi-finale du championnat du monde de handball qui se déroule en France, vraisemblablement avec la France si elle suit le parcours que j’espère pour elle. On avait convenu avec la Fédération de handball depuis longtemps de ne pas mettre les deux événements en concurrence.Nous nous sommes vus au début du mois septembre pour évoquer ces questions.

Christophe Borgel semble s’intéresser au handball. Le 15 décembre, le "Monsieur élections" du PS avait en effet espéré obtenir un chiffre définitif de sept candidats pour la primaire, soit "le chiffre d’une équipe de handball".

Voilà, vous savez tout. De rien.

C’était très intéressant.

 

Du rab sur le Lab

PlusPlus