Rechercher

Présidence de l’UMP : NKM, Apparu, Le Maire... les nouveaux champions de Nicolas Sarkozy

Présidence de l’UMP : NKM, Apparu, Le Maire... les nouveaux champions de Nicolas Sarkozy
Montage via Reuters

"ILS SONT CRAMES." Selon Nicolas Sarkozy, cité par le Canard Enchaîné, François Fillon et Jean-François Copé sont discrédités. Dans l’optique d’un nouveau vote, l’ancien chef de l’Etat veut promouvoir "la jeune garde" de l'UMP.

Pour le nouveau scrutin pour la présidence de l’UMP, finalement envisagé pour septembre 2013, Nicolas Sarkozy n’imagine pas un nouveau duel entre François Fillon et Jean-François Copé.

Selon le Canard Enchaîné, l’ancien chef de l’Etat "soutient en douce une candidature de la «jeune garde»". Une jeune garde dans laquelle Nicolas Sarkozy intègre trois noms :

>> Nathalie Kosciusko-Morizet : l’ancienne porte-parole de campagne de Nicolas Sarkozy avait projeté d’être candidate avant de devoir renoncer, faute de parrainages suffisants.

>> Bruno Le Maire : comme NKM, l’ancien ministre de l’Agriculture de Nicolas Sarkozy voulait concourir mais fut finalement barré par la récolte difficile des parrainages, qu’il a recueilli... trois jours trop tard.

>> Benoist Apparu : ce fidèle d’Alain Juppé n’était quant à lui pas candidat mais a réussi à se faire entendre parmi les "non-alignés", expression honnie de Bruno Le Maire.

Quant aux deux rivaux Copé et Fillon, Nicolas Sarkozy les juge totalement discrédités par la crise qui a secoué depuis septembre l’UMP. Cité par le Canard Enchaîné, l’ancien président aurait plaisanté devant des amis :

De toute façon, face à Copé et Fillon, qui sont cramés, même un âne avec un badge UMP est en mesure de l’emporter.

 

Du rab sur le Lab