Raquel Garrido explique ne pas avoir déclaré ses revenus à cause de la présidentielle

Publié à 08h27, le 12 octobre 2017 , Modifié à 08h27, le 12 octobre 2017

Raquel Garrido explique ne pas avoir déclaré ses revenus à cause de la présidentielle
© THOMAS SAMSON / AFP
Image Amandine Réaux


Avocate, chroniqueuse pour C8, oratrice de La France insoumise, invitée ponctuelle des stories Snapchat de JeremstarRaquel Garrido n’a pas le temps. Mais il n’y a pas si longtemps, elle était encore plus sollicitée puisqu'elle officiait comme porte-parole de Jean-Luc Mélenchon pendant la campagne présidentielle.

Et c’est cette activité qui précisément serait à l’origine d’un *oubli* de déclaration de revenus, affirme l’intéressée. Voici ce qu'avance Raquel Garrido au Point.fr, jeudi 12 octobre :



Les avocats doivent déclarer leurs revenus aux organismes professionnels chaque année, vers avril-mai. Cette année, il y avait un événement majeur de la vie démocratique de notre pays qui se déroulait à ce moment-là qui a capté toute mon attention… 

C’est donc la faute de l’élection présidentielle si Raquel Garrido s’est retrouvée dans cette tourmente…

Mercredi 4 octobre, Le Canard Enchaîné avait affirmé que la chroniqueuse à C8 devait un arriéré de "cotisation sociales" de "32.215 euros" au CNBF, soit l'équivalent de six ans sans payer. Le CNBF avait affirmé dans un communiqué que cette information était "inexacte".

Une semaine plus tard, l’hebdomadaire satirique a révélé que cette proche de Jean-Luc Mélenchon "n'a pas déclaré un sou de revenu à l'Urssaf en 2016". Elle aurait du coup fait l'objet d'un rappel de "6.113 euros" en mars 2016, puis le 28 septembre 2017. Des dettes que Raquel Garrido a contestées en bloc, assurant être "à jour" de ses "obligations déclaratives sur les revenus de 2016" et "de tous (ses) paiements Urssaf".

Du rab sur le Lab

PlusPlus