Sarkozy prend la tête sur Twitter

Sarkozy prend la tête sur Twitter
Mélenchon reste en tête sur Facebook, Sarkozy dépasse Hollande sur Twitter (tequilarapido)
Image Le Lab

Par Julie Guesdon
pour

Le Labomètre, épisode 4. Chaque mercredi, nous publions les résultats d’une analyse permettant de mesurer l’activité des candidats à la présidentielle sur Twitter et Facebook, en collaboration avec l’agence tequilarapido. Notre ambition : vous proposer une vision détaillée de l'empreinte numérique des prétendants à l’Elysée sur les réseaux sociaux.

Les enseignements généraux de notre nouvelle livraison, conduite du 12 au 18 mars : cette semaine a été marquée par les bonnes performances de Nicolas Sarkozy sur Twitter, réseau sur lequel Eva Joly lui donne une leçon et Corinne Lepage se fait remarquer en donnant son numéro de téléphone. Sur Facebook, Jean-Luc Mélenchon maintient sa première place et Marine Le Pen s’essouffle.

Attention : cette 4è vague a été conduite du 12 au 18 mars, avant les événements de Toulouse, dont l'effet sur les réseaux sociaux sera mesuré dans la prochaine livraison.

  1. 1

    Jean-Luc Mélenchon maintient sa première position sur Facebook

    Jean-Luc Mélenchon maintient sa 1ère position

    Le candidat du Front de gauche reste l’homme politique leader sur Facebook en réussissant à davantage mobiliser sa communauté que ses concurrents. Comme le prouve la réaction positive de sa communauté lors d’un statut publié dimanche à l’occasion du rassemblement à la Bastille avec un engagement des fans de 14,21%.

    D’une façon plus globale, les fans du candidat du Front de gauche se sont durablement mobilisés tout au long de la semaine. Ce qui lui vaut logiquement l’engagement moyen le plus élevé sur la période (4,79%). Avec de telles performances, la communauté de Jean-Luc Mélenchon s’est agrandie puisque l’homme politique recrute 5.239 fans et signe la croissance la plus forte de la semaine ( 14%).

    Nicolas Sarkozy et François Hollande immobiles, Marine Le Pen s’essouffle

    Les deux candidats leader dans les sondages maintiennent leur place. François Hollande conserve la 3ème position et Nicolas Sarkozy la 4ème place du Labomètre Facebook. Quant à Marine Le Pen, la candidate du Front national chute d’une place en ayant moins suscité d’intéractions auprès de sa communauté de fans. Toutefois, une de ses publications est la seconde publication la plus engageante de l’ensemble des candidats.

    Alors qu’on aurait pu penser que la fin du suspense sur le dépôt des signatures aurait été générateur de conversations, c’est une publication du 12 mars à propos de son déplacement dans une usine de l’A380 qui engendre le plus d’échanges entre les fans et les détracteurs de la candidate. Comme régulièrement sur la page de Marine Le Pen, les échanges entre les fans et les autres internautes sont nombreux, plus de 8 000 commentaires pour une publication classique mais dont les débats prennent place dans les commentaires.

  2. 2

    Nicolas Sarkozy, premier sur Twitter

    Eva Joly donne des leçons à Nicolas Sarkozy

    Jusqu’ici, la candidate d’Europe-Écologie - Les Verts n’a pas souvent fait parler d’elle sur Twitter. C’était jusqu’à la semaine dernière avec ce tweet, mardi : “Si Nicolas Sarkozy veut trouver les exilés fiscaux, ne devrait-il pas commencer par consulter son carnet d'adresses ?” Un message qui intervient suite l’émission “Parole de candidat” de TF1 à laquelle a participé Nicolas Sarkozy en appuyant sur sa volonté de renforcer la lutte contre l'exil fiscal. C’est à partir de ces propos qu’Eva Joly envoie ce message. Une forme d’invective, directe, nominale et donc efficace sur Twitter. De quoi séduire la communauté de la candidate d’Europe Écologie Les Verts et bien au-delà puisque ce tweet a été repris 936 fois.

    Et Corinne Lepage, son numéro de téléphone.

    Lundi dernier et dans un autre style, Corinne Lepage a aussi créé la surprise avec ce message, à quelques jours de la date limite de dépôts des signatures au Conseil constitutionnel: “Je donne mon numéro aux maires et grands élus qui veulent m'apporter leur parrainage et faire vivre la démocratie : 06.63.88.58.44”. Une démarche avec deux effets : le premier fût la surprise générale de la communauté comprenant la situation difficile de la candidate ; et la seconde, le détournement parodique par les autres internautes comme l’illustre ce tweet et les nombreux messages évoquant la “drague” au sens premier du terme. Ce tweet est le second message le plus repris sur la plateforme de micro-blogging avec 432 retweets. De quoi assurer une visibilité conséquente pour l’initiative de Corinne Lepage bien au-delà de ces propres followers.

    Pendant que Nicolas Sarkozy et Jean-Luc Mélenchon tournent à plein régime

    Portée par son actualité médiatique (émission Parole de Candidat, croisement des courbes dans les sondages, émission Capital), les communautés ont davantage réagi avec plus de 40.000 tweets mentionnant le président-candidat. Une suractivité des communautés qui se traduit par une augmentation du nombre de followers de 5% soit 8.938 nouveaux abonnés.

    Jean-Luc Mélenchon est l’homme politique le plus actif sur Twitter cette semaine avec 395 tweets répartis entre sa percée dans les sondages, le dépôt des 500 parrainages et le rassemblement à la Bastille ce dimanche. Un dynamisme qui se traduit par des réactions massives de la part des communautés avec 2.220 mentions dimanche lors du rassemblement à la Bastille qui a bénéficié d’une grande couverture médiatique. Presque 1.000 mentions de moins qu’une conférence de presse de François Hollande.

  3. 3

    L’étude complète

  4. 4

    Méthodologie

    L’étude est réalisé à l’aide de superviz.in, outil d'analyse développé par tequilarapido.

    Échantillon : Ensemble des espaces de prises de paroles officiels sur les réseaux sociaux (Facebook et Twitter) des candidats à l'élection présidentielle française.

    Sont analysées les fan pages officielles et les comptes Twitter officiels des personnalités politiques ci-après : Nathalie Arthaud (LO), François Bayrou (MODEM), Nicolas Dupont-Aignan (Debout La République), François Hollande (PS), Eva Joly (EELV), Marine Le Pen (FN), Jean-Luc Mélenchon (Front de Gauche), Philippe Poutou (NPA), Nicolas Sarkozy (UMP), Dominique de Villepin (République Solidaire), Corinne Lepage (Cap 21).

    Mode de recueil et méthodologie: Automatique grâce à l'outil Superviz.in via les API de Facebook et Twitter. L'analyse qualitative est ensuite réalisée par un social media manager au sein de l'agence Tequilarapido. Les classements sur chacune des plateformes sont déterminés à partir de la performance des candidats sur la période d'analyse à partir de 3 indicateurs de mesure :

    Facebook : Acquisition de fans, Engagement moyen des audiences sur les publications, Acquisition de fans par publication Twitter : Acquisition de followers, Nombre de mentions du compte du candidat, Acquisition de followers par publicatio.

    Période d'analyse : 12 au 18 mars 2012 soit une période consécutive de 7 jours.

  5. 5

    Labomètres précédents

    Labomètre 3 : Hollande prend la première place sur Twitter.

    Labomètre 2 : la mobilisation s'essouffle.

    Labomètre 1 : Mélenchon profite du débat face à Le Pen.