Stéphane Journot, connu pour son dérapage sur la déportation homosexuelle, tête de liste à Paris pour Charles Beigbeder

Publié à 13h19, le 30 janvier 2014 , Modifié à 14h26, le 30 janvier 2014

Stéphane Journot, connu pour son dérapage sur la déportation homosexuelle, tête de liste à Paris pour Charles Beigbeder

Depuis plusieurs semaines, Charles Beigbeder était parti à la chasse aux candidats pour son mouvement "Paris libéré", qui fédère les dissidents de de droite dans la capitale. Il a finalement présenté ses trouvailles ce jeudi 30 janvier. Parmi les têtes de liste investies, un certain Stéphane Journot, ancien militant de l'UMP, qui concourra pour la mairie du 1er arrondissement, et que l'on a notamment connu pour son engagement contre le mariage gay. Un engagement qui lui a valu un sérieux dérapage, en août dernier.

Une annonce tweetée par l'intéressé, et confirmée au Lab par un membre de l'équipe de Charles Beigbeder :

Stéphane Journot affrontera donc celui qui l'a lancé en politique, Jean-François Legaret, maire UMP du 1er arrondissement, candidat à sa réélection. C'est même lui qu'il avait soutenu lors de la primaire parisienne, face à Nathalie Kosciusko-Morizet.

Très présent dans les réseaux Manif pour tous, Stéphane Journot avait notamment faire parler de lui en tweetant ceci :

Ce tweet, très vite interprété comme un message faisant l'apologie de la déportation homosexuelle, avait été par la suite effacé par son auteur, qui avait expliqué vouloir faire de l'humour...

Mais ce message n'avait pas plu à son parti, l'UMP, qui avait annoncé engager une procédure d'exclusion dans la foulée :

Charles Beigbeder est revenu sur ce point dans un tweet, tenant à mettre les choses au clair :

Du rab sur le Lab

PlusPlus