"Tous les chiffres sont manipulés" : le coup de gueule d’Henri Guaino contre les chiffres du chômage

Publié à 09h39, le 28 juillet 2015 , Modifié à 09h48, le 28 juillet 2015

"Tous les chiffres sont manipulés" : le coup de gueule d’Henri Guaino contre les chiffres du chômage

Les chiffres du chômage ? "Ils sont manipulés, comme tous les chiffres." Ce mardi 28 juillet, Henri Guaino a poussé un coup de gueule, sur BFM TV, contre les chiffres du chômage. Non pas contre les dernières annonces gouvernementales en soi, mais contre l’utilisation et la récupération politique de ces chiffres, tant par ses camarades de la droite que par la majorité de gauche.

Alors, quand plusieurs députés de Les Républicains crient au complot et à la manipulation, et que Thierry Solère va jusqu’à demander une commission d’enquête pour connaître les "vrais chiffres" de l’emploi, l’ancien conseiller de Nicolas Sarkozy peste. Il dit :

"

Les vrais chiffres n’existent pas. Ce sont des comptages administratifs. Ils sont manipulés comme tous les chiffres. Entre le BIT et Pôle emploi, il y a une différence assez sensible. Il n’y a pas de vrais chiffres. Il faut sortir de la religion du chiffre. La seule chose qui est vraie, c’est qu’en France il y a un chômage terrible qui est en train de miner la société.

"

Sous-entendu, les critiques de l’opposition contre un changement du mode de calcul des chiffres du chômage n’ont pas de sens. Pas plus que la promesse, ou le "pari", de François Hollande d’inverser la courbe du chômage en 2013. Un "pari" qui n’est pas à la hauteur d’un homme d’Etat, selon Henri Guaino.

D’autre part, François Hollande, qui a conditionné une candidature à la présidentielle de 2017 à une baisse "crédible" du chômage d’ici la fin du quinquennat, comme il l'a annoncé lors du dîner annuel de la presse présidentielle, fait, selon Henri Guaino, une nouvelle erreur. "C’est un engagement qui n’a pas de sens", assure encore le député LR des Yvelines car il y a trop de paramètres que le chef de l’Etat ne maîtrise pas pour pouvoir faire de telles prédictions.

"Le président doit dire qu’il fera tout" pour endiguer le chômage, sans pour autant faire de plans sur la comète, assure encore Henri Guaino. Qui ajoute que la candidature de François Hollande ne doit pas être corrélée aux chiffres de l’emploi :

"

Soit il considère qu’il est le meilleur candidat pour améliorer la situation française et il se présente ; soit ce n’est pas le cas et il ne se présente pas.

"

Si jamais François Hollande cherche un conseiller politique pour préparer la prochaine présidentielle, Henri Guaino semble avoir quelques conseils et analyses à lui prodiguer.

 

A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

Thierry Solère (LR) demande une commission d'enquête sur les (vrais) chiffres du chômage

Oui, quatre fois oui, François Hollande reconnaît que la hausse du chômage est le grand échec de ses trois ans à l'Élysée

A LIRE AUSSI SUR EUROPE1.FR :

Hollande veut "agir jusqu'au bout"de son mandat, malgré son impopularité

Le chômage stagne en juin, mais baisse chez les jeunes

Du rab sur le Lab

PlusPlus