Une porte-parole du PS qualifie Jérôme Cahuzac de "pervers narcissique"

Publié à 14h45, le 05 avril 2013 , Modifié à 15h44, le 05 avril 2013

Une porte-parole du PS qualifie Jérôme Cahuzac de "pervers narcissique"
Jérôme Cahuzac. (Reuters)
Image Sébastien Tronche

Par

SNIPER - C’est désormais l’opinion dominante au Parti socialiste : demander à Jérôme Cahuzac de ne pas revenir en politique. Et notamment à l’Assemblée nationale où il doit mécaniquement récupérer son siège de député le 19 avril.

Après Claude Bartolone, ce vendredi 5 avril, qui outel’envie de l’ancien ministre du Budget de redevenir député et explique tenter de le convaincre d’y renoncer, c’est au tour de la sénatrice socialiste Laurence Rossignol de tweeter avec virulence contre cet éventuel retour au Palais Bourbon.

La sénatrice, l’une des quatre porte-parole du PS, qualifie ainsi Jérôme Cahuzac de "pervers narcissique". Un terme généralement utilisé dans le cadre de la violence conjugale.

Cahuzac ose penser à revenir à l'AN? Lespervers narcissiques : la catégoriede délinquants la vicieuse et la manipulatrice.

— laurence rossignol (@laurossignol) 5 avril 2013


Cette aubryste a été nommée, fin mars, porte-parole du PS en compagnie d’Eduardo Rihan-Cypel, complétant ainsi l’équipe déjà composée de Frédérique Espagnac et David Assouline.

Coïncidence ? Des voix au PS avaient demandé quelques semaines plus tôt des "snipers" plus rentre-dedans. Des paratonnerres de la majorité. 

Un député socialiste demandait ainsi, en off, dans Libération le 18 mars :

Ils sont où, les Lefebvre et Morano de la gauche ?

Du rab sur le Lab

PlusPlus