VIDÉO – Baisse des APL : Jean-Luc Mélenchon brandit un panier de courses à cinq euros en plein hémicycle

Publié à 15h25, le 26 juillet 2017 , Modifié à 15h54, le 26 juillet 2017

VIDÉO – Baisse des APL : Jean-Luc Mélenchon brandit un panier de courses à cinq euros en plein hémicycle
© Montage le Lab via France 3
Image Amandine Réaux


La baisse mensuelle de cinq euros des aides aux logements, annoncée par le gouvernement samedi 22 juillet, a suscité une vive polémique parmi des élus de tous bords. Ce mercredi lors des questions au gouvernement, le député La France insoumise Alexis Corbière a l’occasion d’interpeller l'exécutif sur cette baisse qui touche "6,5 millions de nos concitoyens : les plus modestes, les plus fragiles".

Dans un happening hué par la majorité, les députés de son groupe, Jean-Luc Mélenchon en première ligne, ont brandi un panier de courses à cinq euros comprenant pain de mie, pâtes, sauce tomate, haricots en conserve, etc., sur le modèle de publications d'étudiants sur les réseaux sociaux ces derniers jours.





Un instant à revoir ci-dessous en vidéo :



Voici ce qu'a déclaré Alexis Corbière :

76% des ménages se situant dans les 10% de la population française la plus pauvre touchent ces APL. Avez-vous d’ailleurs calculé le nombre de pauvres supplémentaires que vous allez fabriquer ? Cinq euros, c’est une somme qui permet de se nourrir pendant quelques jours pour beaucoup de personnes. J’ai fait des courses ce matin, monsieur le Premier ministre. Elles sont là. Et voilà ce que vous supprimez tous les mois pour les plus démunis. Le président Mélenchon vous le montre. Elles sont à votre disposition et aussi à la disposition de la députée O’Petit. En même temps, votre politique c’est s’en prendre aux plus pauvres et rendre aux plus riches. [Huées] Vous ne me ferez pas taire !

"Personne n’a le monopole du cœur, mais certains semblent avoir le monopole de la démagogie", lui a rétorqué le ministre de l'Action et des comptes publics Gérald Darmanin.









À LIRE SUR LE LAB :

La députée LREM Claire O'Petit demande aux jeunes d'"arrêter de pleurer" parce que l'APL baisse de cinq euros

Du rab sur le Lab

PlusPlus