VIDÉO – Le Foll dénonce les propos de Valls sur "le problème de l’islam"

Publié à 08h05, le 22 novembre 2017 , Modifié à 11h34, le 22 novembre 2017

VIDÉO – Le Foll dénonce les propos de Valls sur "le problème de l’islam"
Stéphane Le Foll. © Capture d'écran France 2.
Image Sébastien Tronche


En première ligne sur les questions de laïcité, Manuel Valls est allé un peu plus loin dans les mots utilisés, mardi 21 novembre. Lors d’un débat en Espagne et en castillan rapporté par El Pais, le député apparenté LREM et ancien Premier ministre a évoqué "dans la société française, le problème de l’islam, des musulmans" et non avec l’islamisme et l’intégrisme religieux.

Des propos dénoncés ce mercredi par son ancien camarade du PS Stéphane Le Foll. Ce proche de François Hollande, qui signe une tribune "Pour l’avenir, je choisis Jaurès" afin de peser dans le game socialiste, estime que "c’est tout ce qu’il ne faut pas faire et tout ce qu’il ne faut pas dire". Puis il poursuit, dénonçant l’amalgame fait par l’ancien Premier ministre :

L’islam est une religion et elle a sa place en France, dans la République. Il y a une forme de l’islam radical, anti-occidental, anti-républicain, qui utilise l’islam comme un vecteur politique. Cet islam dévoyé doit être condamné et combattu. On est dans l’idée qu’il y aurait un problème avec l’ensemble des musulmans, je ne le pense pas et il ne faut surtout pas faire cet amalgame-là.

A voir en vidéo ci-dessous :



Se disant partisan d'une "réponse ouverte" à ces questionnements identitaires, Manuel Valls a fustigé dans la foulée de ses propos sur le "problème de l’islam" les discours "nationalistes" ou "populistes" qui consistent à désigner des boucs émissaires, à "accuser Madrid, le capitalisme, Bruxelles, Washington, ou accuser les autres, les étrangers et les musulmans". Hmm…

Du rab sur le Lab

PlusPlus