VIDÉO - Marion Maréchal-Le Pen sèche sur le nombre d’habitants en région PACA (où elle était candidate aux régionales)

Publié à 09h30, le 27 septembre 2016 , Modifié à 11h16, le 27 septembre 2016

VIDÉO - Marion Maréchal-Le Pen sèche sur le nombre d’habitants en région PACA (où elle était candidate aux régionales)
Marion Maréchal-Le Pen. © Captures d'écran BFM TV.
Image Sébastien Tronche


#FAIL - Les politiques et les chiffres, c’est toute une histoire. Georges Frêche, l’ancien maire PS de Montpellier, avait coutume de dire que les chiffres, c’était pas trop son truc et qu’il sortait ceux qui lui "passaient par la tête". Ça passait. Mais face à Jean-Jacques Bourdin, sur BFM TV, ça ne pardonne pas. Myriam El Khomri en a fait l’amère expérience sur le nombre de fois qu’un CDD peut être renouvelé. C’est au tour, ce mardi 27 septembre, de Marion Maréchal-Le Pen de sécher face au journaliste.

Après une passe d’armes sur les migrants (voir le "bonus track" en fin d'article), Jean-Jacques Bourdin interroge la députée FN du Vaucluse sur le nombre d’habitants en région PACA. Et là, c’est le drame. La nièce de Marine Le Pen, ex-candidate du parti frontiste aux régionales en… PACA, sèche grandement. Un joli raté.

Voici l’échange :



- Jean-Jacques Bourdin : Dites-moi, combien il y a d’habitants en Provence-Alpes-Côte-d’Azur ?

- Marion Maréchal-Le Pen : Je n’ai plus le chiffre exact mais c’est autour de 2 millions.

- Jean-Jacques Bourdin : 2 millions ?

- Marion Maréchal-Le Pen : Oui, il me semble que oui. Peut-être un peu plus que ça.

- Jean-Jacques Bourdin : Vous avez voulu être présidente de la région. Combien d’habitants ?

- Marion Maréchal-Le Pen : Je n’ai plus le chiffre exact.

- Jean-Jacques Bourdin : Il y en a 5 (4,935 millions pour être précis, ndlr).

- Marion Maréchal-Le Pen : C’est dramatique (rires).

Un passage à revoir en vidéo :



En décembre 2015, Marion Maréchal-Le Pen était la tête de liste FN aux régionales en PACA. Elle s’était qualifiée pour le second tour face à Christian Estrosi et avait perdu en recueillant 45,22% des voix face au candidat de LR.

[Edit 10h55] Peu après l'émission, Marion Maréchal-Le Pen a publié un "mea culpa" sur Twitter, assurant avoir confondu "habitants" et "votants", tout en relayant une vidéo montrant le "prof' Bourdin", comme elle l'appelle, sécher à son tour.!:



[BONUS TRACK] "Poussière"

Après avoir "choqué" ses interlocuteurs sur Franceinfo: en disant "ça" pour parler des migrants, Marion Maréchal-Le Pen a une nouvelle fois utilisé sur BFM TV une expression pour le moins malheureuse et maladroite pour parler des réfugiés. Interrogée sur le plan de démantèlement de Calais annoncé par François Hollande, qu’elle "approuve", la députée FN poursuit :



Il aura fallu attendre la campagne présidentielle. Le problème, c’est qu’on va éparpiller la poussière.

Une expression qui "indigne" Jean-Jacques Bourdin et qu’elle justifie en expliquant que "c’est une façon de parler".

Du rab sur le Lab

PlusPlus