VIDÉO – Wauquiez cite Mitterrand pour flinguer l’adhésion de Darmanin, Lecornu et Solère à LREM

Publié à 11h25, le 26 novembre 2017 , Modifié à 14h02, le 27 novembre 2017

VIDÉO – Wauquiez cite Mitterrand pour flinguer l’adhésion de Darmanin, Lecornu et Solère à LREM
Laurent Wauquiez. © Captures d'écran Europe 1.

Sa ligne droitière a poussé plusieurs membres de LR à quitter leur parti. Et pour certains, comme les ministres Gérald Darmanin et Sébastien Lecornu et le questeur de l’Assemblée Thierry Solère, à rejoindre La République en marche, le parti d’Emmanuel Macron, comme le révèle ce dimanche le JDD.

Invité du Grand Rendez-Vous Europe 1 / Les Echos / CNews ce dimanche 26 novembre, Laurent Wauquiez a flingué ces néo-marcheurs. Le favori pour la présidence de LR dont l’élection aura lieu en décembre a même cité François Mitterrand pour dire tout le mal qu’il pensait de ses désormais ex-camarades :

"

Vous savez, il y a une phrase de François Mitterrand que j’aime bien : sur le chemin de la trahison, il n’y a que le fleuve de la honte à traverser. Eh bien, ils ont fini par traverser ce fleuve. En réalité toute leur démarche n’était dictée que par des petits calculs. Ils partent à En Marche parce qu’ils ont échoué, parce que plus personne ne veut d’eux et qu’ils n’ont pas réussi à torpiller la droite.

"

Une saillie à voir en vidéo ci-dessous, isolée par le Lab :

"On a de plus en plus de mal à les suivre. Cela ressemble aux petits combines de la 4e République", poursuit Laurent Wauquiez pour qui "La République en marche renoue avec des pratiques ancestrales" que "les Français veulent voir changer". Et d’ajouter :

 

"

C’est un assemblage de tous les opportunistes. Cela ressemble de plus en plus à un ramassis d’opportunistes. […] Aujourd’hui, les diviseurs divisent.

"

Mais les intéressés le lui rendent bien, dénonçant ses outrances et sa ligne politique proche de Marine Le Pen depuis des mois.

A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

Cette sortie de Wauquiez qui a convaincu Darmanin d’adhérer à La République en marche 

Au moment où Darmanin et Solère rejoignent LREM, les Constructifs lancent leur parti

La droite demande la démission de Thierry Solère de son poste de questeur de l'Assemblée

Du rab sur le Lab

PlusPlus