Woerth conseille à Fillon de désamorçer Morano, article le plus lu de la semaine

Publié à 16h48, le 19 février 2017 , Modifié à 16h51, le 19 février 2017

Woerth conseille à Fillon de désamorçer Morano, article le plus lu de la semaine
© Montage le Lab via AFP
Image Le Lab


#BESTOFHEBDO – Et voici venue l’heure tant attendue de notre Top Hebdo, le classement des articles les plus lus de la semaine sur Le Lab. Cette semaine, c'est le petit conseil d'Éric Woerth à François Fillon à base d'inquiétudes quant à ce que pourrait balancer Nadine Morano qui arrive en tête. Mais ce n'est pas tout...

# 1 - ALERTE MORANO

Un certain nombre d'élus LR n'hésitent plus à venir critiquer François Fillon en place publique. Ce n'est pas le cas de Nadine Morano, qui aurait pourtant un potentiel destructeur assez élevé si elle décidait de s'en prendre au candidat de la droite empêtré dans l'affaire des emplois fictifs présumés de son épouse. ce dont s'est ouvertement inquiété Éric Woerth auprès de François Fillon, selon Le Canard Enchaîné :

Il faut que tu appelles les parlementaires pour les amadouer parce que ça chauffe. Ils sont tous en ébullition. Et il faut que tu joignes en priorité Morano, parce qu’elle est particulièrement remontée. Pour l’instant, elle n’a pas encore fait de sorties dans les médias, mais, si elle craque, ça va faire très mal.

[À LIRE ICI]

# 2 - À quoi ça sert que Sarko il se décarcasse ?

Affaire Fillon toujours et ce commentaire désabusé de Nicolas Sarkozy, rapporté par Le Parisien :

Vous vous rendez compte ! Il m'a fallu deux ans pour remettre la famille en ordre de marche, et il ne lui aura pas fallu deux mois pour raviver toutes les guerres internes. Quel gâchis.

[À LIRE ICI]

# 3 - Ah bah première nouvelle

L'émission C Politique, sur France 5, a mis au jour les pratiques du collaborateur parlementaire du député PS Nicolas Bays. Celui-ci, en plus de son activité auprès de l'élu socialiste, donne des cours. Ce n'est pas le cours qui pose problème mais plutôt son contenu. Il arrive en effet au collaborateur de Nicolas Bays d'enseigner aux lobbyistes comment rédiger un amendement.

Nicolas Bays assure ne pas avoir été au courant de ces pratiques. Du moins pas dans leur intégralité. Et découvre, grâce aux questions des journalistes, que son collaborateur donne aux lobbys les clés pour influencer les parlementaires…


VIDEO. Quand un assistant parlementaire conseille des lobbyistes


[À LIRE ICI]

# 4 - "Crime contre l'humanité"

En déplacement à Alger, Emmanuel Macron a tenu ce propos sur la colonisation, qui a généré une très intense polémique en France :

La colonisation fait partie de l’histoire française. C’est un crime. C’est un crime contre l’humanité. C’est une vraie barbarie et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face en présentant aussi nos excuses à l’égard de celles et ceux vers lesquels nous avons commis ces gestes. En même temps, il ne faut pas balayer tout ce passé […] ll y a une jolie formule qui vaut pour l’Algérie : "La France a installé les droits de l’homme En Algérie. Simplement, elle a oublié de les lire".

Après quelques tentatives d'explications plus ou moins contradictoires de la part de ses proches, le candidat d'En Marche ! a fini par demander "pardon" aux personnes qui avaient pu être "blessées" par ces propos (leur adressant même un "je vous ai compris" des plus gaullistes mais pas des plus habiles quand on connaît la fin de l'histoire) sans pour autant retirer le fond de sa réflexion.

[À LIRE ICI]

# 5 - Kärcher reloaded

Après l'interpellation violente du jeune Théo par des policiers à Aumlnay-sous-Bois, Jean-Luc Mélenchon avait appelé à "purger dès maintenant les éléments malsains" de la police. Le député RBM Gilbert Collard lui a répondu ceci :



Ce sont les banlieues qu’il faut purger, ce n’est pas la police.

[À LIRE ICI]

Du rab sur le Lab

PlusPlus