Alain Juppé met à nouveau en garde Nicolas Sarkozy contre tout abandon des primaires de l'UMP

Publié à 18h35, le 22 septembre 2014 , Modifié à 18h35, le 22 septembre 2014

Alain Juppé met à nouveau en garde Nicolas Sarkozy contre tout abandon des primaires de l'UMP
Nicolas Sarkozy et Alain Juppé © REUTERS/Charles Platiau

Alain Juppé prévient. Encore. Si, président de l'UMP, Nicolas Sarkozy abandonne l'idée des primaires, il ne se laissera pas faire. Interrogée par Sud-Ouest, le maire de Bordeaux estime que l'abandon des primaires, prévues par les statuts de l'UMP, sera un "point de conflit dur". Dans cet entretien à paraitre mardi 23 septembre, il rappelle qu'il attend sur ce point "les engagements des candidats à l'élection de la présidence de l'UMP".

Alain Juppé ajoute :

La raison d'être de ces primaires, c'est de les ouvrir à nos partenaires du centre pour qu'il n'y ait qu'un seul candidat à la présidentielle de 2017.

Dimanche 21 septembre, lors de son interview au JT de France 2, Nicolas Sarkozy a entretenu le flou concernant la tenue de ces primaires.

Vendredi 19 septembre, Alain Juppé avait déjà mis en garde Nicolas Sarkozy sur ce même sujet. "Je vais faire attention à deux choses, d'abord l'esprit de rassemblement droite et centre et l'engagement d'organiser des primaires ouvertes", avait-il déclaré à des journalistes. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus