Arnaud Montebourg prend position pour 2017 : "une primaire est inéluctable"

Publié à 07h08, le 06 octobre 2014 , Modifié à 07h08, le 06 octobre 2014

Arnaud Montebourg prend position pour 2017 : "une primaire est inéluctable"
Arnaud Montebourg. © REUTERS/Charles Platiau.

INÉLUCTABLE – Le Arnaud Montebourg nouveau, redevenu un "citoyen ordinaire", n’a pas lâché l’affaire. Comme il le confiait au Monde en août 2013, "la présidentielle" est "la seule élection à laquelle (il) envisage de se représenter". Et l’ancien ministre de l’Economie de François Hollande vise toujours 2017. "La présidentielle, c’est la seule élection qui m’intéresse", a-t-il encore confié dimanche 5 octobre à France Info.

Lors de sa rentrée politique à Laudun-l’Ardoise, Arnaud Montebourg, toujours aussi critique envers la politique économique du gouvernement Valls, s’est ainsi ajouté à la liste des socialistes qui plaident pour une primaire pour la présidentielle de 2017. Après Julien Dray et certains frondeurs du PS, il ajoute sa voix :

"

La primaire est inéluctable.

"

Et ce d’autant plus que François Hollande est d’après lui bien trop démonétisé pour que le Parti socialiste le soutienne. "Président, ç n’a jamais fait un bon candidat", ajoute le conseiller général de Saône-et-Loire auprès de journalistes qui rapportent, sur France Info ou dans Le Figaro, ces propos ce lundi 6 octobre.

Arnaud Montebourg poursuit, selon Le Figaro :

"

Si sa cote de confiance reste aussi basse, ce sera le plus mauvais candidat. Les militants n’accepteront pas. Etre président sortant, ça n’a jamais fait une candidature.

"

Lui en revanche, note avec gourmandise qu'il est "à 23%" de Français qui souhaitent sa candidature. Contre 2% pour le résident actuel de l'Elysée. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus