Au New-York Times, Emmanuel Macron explique avoir survécu à la politique parisienne grâce à Machiavel

Publié à 07h55, le 07 octobre 2014 , Modifié à 07h56, le 07 octobre 2014

Au New-York Times, Emmanuel Macron explique avoir survécu à la politique parisienne grâce à Machiavel
Emmanuel Macron. © REUTERS/Alain Jocard/Pool

Le nouveau ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, a les honneurs du New-York Times. Pour le célèbre quotidien new-yorkais, celui qui a remplacé, à la surprise générale, Arnaud Montebourg à Bercy, est le "visage du nouveau socialisme français", est-il écrit dans ce portrait plutôt laudateur qui souligne que le jeune ministre de 36 ans est "un technocrate pas hostile au milieu des affaires qui s’efforce de moderniser le modèle social du pays".

Au quotidien américain, Emmanuel Macron, ancien assistant de Paul Ricoeur et qui a rencontré François Hollande via Jacques Attali, en 2007, revient, avec un sourire, dixit le New-York Times, sur ce qui lui a permis de survivre dans le microcosme politique parisien.

Et la réponse fuse :

"

Ses études sur Machiavel.

"

En VO, ça donne ça :

"

Mr. Macron obtained a master’s degree after partly focusing his studies on Machiavelli, which, he said with a smile, was good background for navigating the power politics of Paris.

"

Etudiant en philosophie, Emmanuel Macron a en effet obtenu un DEA à l’université de Nanterre, travaillant sur le penseur italien théoricien de la politique ainsi que sur Hegel.

A LIRE SUR LE LAB :

>> Qui est Emmanuel Macron, le nouveau ministre de l'Economie

>> Emmanuel Macron échappe à l'ISF

Du rab sur le Lab

PlusPlus