Benoist Apparu porte plainte après avoir vu son numéro de téléphone affiché sur de faux panneaux immobiliers

Publié à 18h31, le 21 avril 2014 , Modifié à 07h21, le 22 avril 2014

Benoist Apparu porte plainte après avoir vu son numéro de téléphone affiché sur de faux panneaux immobiliers
Benoist Apparu © MaxPPP

Non, Benoist Apparu ne s’est pas reconverti en agent immobilier. Le député UMP de la Marne a été victime d’une "mauvaise blague", comme l’a rapporté L’Union. De faux panneaux immobiliers ont été posés à Reims sur des maisons qui n’étaient pas en vente. Sur ces panneaux figurait un numéro de portable : celui de Benoist Apparu.

Celui-ci a décidé de porter plainte. Il l’a annoncé lundi 21 avril à l’AFP :

J'ai reçu le premier appel samedi vers 4 heures du matin d'un propriétaire furieux de voir ce panneau "à vendre" sur sa maison alors qu'évidemment elle n'était pas en vente. Après le téléphone n'a pas cessé de sonner, près de 250 appels en tout.

"Je ne sais pas d'où peut venir cette mauvaise blague, mais elle demande manifestement des moyens et une certaine logistique", a-t-il ajouté.   

Contraint de changer de numéro de téléphone, Benoist Apparu a porté plainte pour violation de vie privée. C’est mieux que certains propriétaires des maisons concernées. Selon L’Union, plusieurs d’entre eux ont également souhaité porter plainte mais "les policiers ont considéré qu’il n’y avait pas vraiment infraction et ont refusé de prendre la plainte". 

[Edit 22 avril] Selon France Info, c'est un collectif d'artistes qui est à la manœuvre. Les trois hommes expliquent sur leur site internet :

Devant la tristesse des rues [de Châlons-en-Champagne] et le nombre d'enseignes closes, on a décidé de filer un coup de main en bradant la grande soeur. Reims est à vendre et l'agent immobilier n'est autre que Benoist Apparu.

Le collectif avait déjà œuvré durant les municipales en distribuant 20.000 faux tracts électoraux à Nancy et Metz.

Du rab sur le Lab

PlusPlus