Delphine Batho : "pour les Verts, la défense de l'écologie est à géométrie variable"

Publié à 07h23, le 27 février 2014 , Modifié à 08h39, le 27 février 2014

Delphine Batho : "pour les Verts, la défense de l'écologie est à géométrie variable"
(Maxppp)

LE RETOUR - En pleine tempête entre le Parti socialiste et les écologistes, l'ancienne ministre de l'Ecologie attaque les Verts et les accuse de privilégier la stratégie politicienne plutôt que les combats de fond.

Dans le Parisien, Delphine Batho estime que le gouvernement "est prisonnier d'un marchandage entre différentes formations politiques", citant l'exemple de la relation entre le PS et EELV. "C'est géré comme une alliance politicienne et pas comme une convergence de fond", déclare-t-elle.

Et elle assure que :

Pour les Verts, la défense de l'écologie est à géométrie variable.

Selon la députée socialiste, les écologistes sont avant tout dans une logique policienne :

Ils se préoccupent avant tout des enjeux d'appareil.

Delphine Batho avait quitté le ministère de l'Ecologie après avoir dénoncé la baisse de l'enveloppe budgétaire de ce portefeuille. Elle regrette que les écologistes aient cautionné certains reculs sur ce sujet :

De fait, ils ont cautionné la baisse de 7% du budget de l'Ecologie, la mise à l'écart des associations de santé environnementale, ou encore l'abandon de la taxe poids lourds.

"C'est un comportement politicien nuisible", conclut-elle.

La veille, c'est au patron d'EDF, Henri Proglio, que la députée s'en prenait en estimant que c'était le "ministre fantôme de l'Energie". 

Du rab sur le Lab

PlusPlus