Ecoutes de Sarkozy : Alain Vidalies décerne le "prix du repenti de la semaine" à Jean-François Copé

Publié à 08h52, le 20 mars 2014 , Modifié à 08h53, le 20 mars 2014

Ecoutes de Sarkozy : Alain Vidalies décerne le "prix du repenti de la semaine" à Jean-François Copé

GIMMICK – Le ministre des Relations avec le Parlement est taquin. Invité de la matinale d’i>Télé, ce jeudi 20 mars, Alain Vidalies a souligné le changement de discours de la droite après les nouvelles révélations d’écoutes concernant Nicolas Sarkozy et les soupçons de trafic d’influence. "La droite a un discours assez nouveau cette semaine", ironise-t-il alors que certains crient néanmoins encore au complot.

"En comparaison de ce qu'on a entendu la semaine dernière", Jean-François Copé, le président de l'UMP, mérite d’être récompensé, selon ce ministre dépendant de Matignon :

 

"

Monsieur Copé a droit au prix du repenti de la semaine.

"

Alain Vidalies fait référence à la première réaction du député et maire UMP de Meaux, appelant à de la "retenue". Une retenue que souhaite le ministre, pour qui, "effectivement, le seul discours que tous les élus, les républicains devraient tenir est celui de la retenue, des principes posés par le président de la République : respect de la séparation des pouvoirs, respect de l'indépendance de la justice, respect des droits de la défense et de la présomption d'innocence".

Lorsque les premières écoutes judiciaires de Nicolas Sarkozy avaient été révélées au grand jour, quand la majorité dénonçait le complotisme et "l’opération d’enfumage" de l’UMP, Alain Vidalies avait déjà ironisé sur la stratégie de l’opposition, lors de la matinale de LCI, le 12 mars :

"

Pour mettre un peu d’apaisement, je voudrais féliciter l’UMP. Franchement, moi qui suis depuis longtemps un observateur de la vie politique, je pense que c’est une des plus belles opérations d’enfumage politique et médiatique qui ait été réussie depuis bien longtemps.

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus