FN : Jean-Marie Le Pen remet sur la table l'éventualité d'une adhésion de Gilbert Collard

Publié à 15h32, le 10 décembre 2014 , Modifié à 15h32, le 10 décembre 2014

FN : Jean-Marie Le Pen remet sur la table l'éventualité d'une adhésion de Gilbert Collard
Jean-Marie Le Pen et Gilbert Collard © Montage via REUTERS/Benoit Tessier et REUTERS/Charles Platiau

LA RÉCONCILIATION – On les avait laissés un peu fâchés. C'était au début du mois de juin, peu après la sortie de Jean-Marie Le Pen sur "la fournée". Le député du Gard Gilbert Collard avait suggéré au président d'honneur du FN de prendre sa retraite, ce dernier lui avait rétorqué qu'il pouvait aussi bien changer les deux consonnes de son nom de famille. Le passif entre les deux hommes est très ancien : en 1984, Gilbert Collard avait été l'avocat de Pierrette Le Pen lors de son divorce avec le fondateur du FN.

Bref, l'ambiance était un chouïa tendue entre Gilbert Collard et Jean-Marie Le Pen.

Mais tout va mieux désormais. Selon L'Express de ce mercredi 10 décembre, les deux hommes se sont vus le 29 novembre à Lyon, en marge du Congrès du Front national. Un aparté avec leurs épouses respectives et leur ami commun Jacques Clostermann, fils du résistant Pierre Clostermann, précise l'hebdomadaire.

Lors de cette rencontre, Jean-Marie Le Pen a expliqué une nouvelle fois à Gilbert Collard qu'il ne comprenait pas qu'il ne soit pas au FN. "Si on me demande, j'accepterai ", a répondu le député Rassemblement bleu Marine selon L'Express.

Contacté par Le Lab mercredi 10 décembre, Gilbert Collard confirme cette position concernant une éventuelle adhésion au FN. Il dit :

Si Marine [Le Pen] me le demande, j'adhère tout de suite. […] J'ai toujours dit cela depuis le début.

Mais du côté de la présidente du FN, aucune demande officielle n'a été formulée.

La question de l'adhésion de Gilbert Collard au FN s'est déjà posée par le passé. Et l'avocat n'a pas toujours été aussi catégorique. En juin 2012, peu après l'élection de l'avocat à l'Assemblée nationale, Marine Le Pen s'était dite favorable à l'entrée du député RBM au FN. "La décision sera la sienne, il ne serait pas totalement absurde de le voir intégrer une structure qui discute nos stratégies.



À l'époque, le député du Gard expliquait ne pas vouloir adhérer au FN. Il disait :

Non, parce que j'ai une mission de rassemblement.

À la même époque, Jean-Marie Le Pen, cité par Le Monde, donnait sa vision du député. "Gilbert Collard est un roublard, quelqu'un vis-à-vis duquel on ne se sent pas obligé d'être indulgent. On peut avoir de la considération pour lui et pas de la sympathie", déclarait le président du FN.

Du rab sur le Lab

PlusPlus